LE DIRECT
Intérieur d'un crématorium au camp d'Auschwitz
Épisode 1 :

Les assassins de la mémoire

30 min
À retrouver dans l'émission

Comment, pourquoi le négationnisme a émergé ? Face aux faits, ce premier épisode décortique quelques étapes et aspects de la "mécanique révisionniste", et s'intéresse au parcours de deux de ses figures, Robert Faurisson et Paul Rassinier.

Intérieur d'un crématorium au camp d'Auschwitz
Intérieur d'un crématorium au camp d'Auschwitz Crédits : JACK GUEZ - AFP

Avec l'historien Florent Brayard, spécialiste de l'extermination des Juifs pendant la Seconde guerre mondiale, l'émission rappelle quelques-unes des caractéristiques et étapes du négationnisme en France. Parce que les archives centrales ont été détruites par les nazis, l'Histoire de la période se construit de manière très lente, et le "révisionnisme" a pu s'immiscer.

Florent Brayard rappelle d'abord le moment de stupeur puis de polémique qui suivit quand, en 1978, le journal Le Monde publia ce texte de Robert Faurisson intitulé "Le Problème des chambres à gaz, ou la rumeur d'Auschwitz". Comme si resurgissait l'existence d'une frange de la population qui nie le génocide perpétré par les nazis. Mais il insiste sur le fait que Faurisson comme d'autres négationnistes ne sont pas des historiens, même si ceux-ci aspirent à être considérés comme tels :

Faurisson est critique littéraire. S'il s'est piqué d'histoire, c'est en oubliant d'en appliquer les méthodes et la rigueur.

Retour donc sur les premiers éclats de Faurisson dans les années 1960, lorsque celui-ci cherche à briller avec des interprétations provocatrices de Rimbaud ou Lautréamont.

L'échange s'attache ensuite à quelques aspects de la mécanique négationniste, contester la Shoah en ce qu'elle serait semblable à d'autres événements historiques, la contester pour des raisons techniques, chercher dans la masse des témoignages celui qui paraît le plus atypique...

L'émission évoque enfin la figure de Paul Rassinier (1906-1967), l'un des fondateurs du négationnisme en France avant Faurisson, alors qu'il avait été déporté et député SFIO en 1946.

Par Jacques Munier. Réalisé par Céline Ters. Mixage : Bruno Gagnaire.
 

Intervenants
  • Il est historien, chercheur au CNRS (Centre Marc Bloch, Berlin), spécialiste du négationnisme et de la Shoah.
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......