LE DIRECT

Frédéric Boyer, un écrivain chrétien au XXI° siècle.

59 min

Qu’est-ce que croire ?

La croyance est humaine : les animaux n'en savent pas assez, et les dieux en savent trop pour croire. L'absence de croyance est impossible : la thèse du monde est une croyance, rappelle Husserl. Et puisque l'on ne peut croire à rien, il faut définir le nihilisme autrement. Comme le fit remarquer Pascal, le désespéré qui va se pendre croit encore en l'amélioration de son état. Dans « De l'esprit géométrique » l’auteur des Pensées fait cependant remarquer que les hommes « sont presque toujours emportés à croire non par la preuve mais par l'agrément » - ce qui est une manière de dire que la clé de la croyance n'est pas du côté de ce qui est cru mais de celui qui croit. Le sujet qui croit est toujours plus important que l'objet de la croyance : celui-ci peut même être donné comme une simple occasion.

Qu’est-ce qu’être chrétien alors au vu d’une telle approche de la croyance?

Il paraît douteux que notre époque avec son pouvoir de déréalisation puisse avoir raison des croyances religieuses qui sont filles du monothéisme. Les croyances religieuses ont survécu – si on peut dire - aux religions. Comme le christianisme a survécu à l’érosion des fidèles dans les Eglises. Il a lui aussi refusé de disparaître, il s’est métamorphosé sous l’impulsion d’un sujet qui croit. D’où cette question qui n’est pas de pure forme : qu’est-ce qu’être un écrivain chrétien ? Cette expression a-t-elle encore un sens autrement qu’à nommer ceux qui en revendiquent le titre : Christian Bobin, Sylvie Germain, qui d’autre encore?

Frédéric Boyer par exemple. Il n’est pas sûr qu’il accepte le titre. Nous l’avons invité pour qu’il nous parle de son christianisme…

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......