LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Glenn Gould lors de l'enregistrement des Variations Goldberg de Bach
Épisode 1 :

Le piano de l’esprit

51 min
À retrouver dans l'émission

"L'objectif de l'art n'est pas le déclenchement d'une sécrétion momentanée d'adrénaline (au concert), mais la construction, sur la durée d'une vie, d'un état d'émerveillement et de sérénité" affirmait Glenn Gould... Découvrez l'univers ascétique et malicieux de ce pianiste spirituel.

Glenn Gould étudiant une partition de Bach avec l'ingénieur du son pour savoir comment interpréter le morceau lors de l'enregistrement au Columbia recording studio en mars 1956
Glenn Gould étudiant une partition de Bach avec l'ingénieur du son pour savoir comment interpréter le morceau lors de l'enregistrement au Columbia recording studio en mars 1956 Crédits : Gordon Parks/The LIFE - Getty

Peu de pianistes jouissent d'une célébrité comparable à celle de Glenn Gould; et pourtant, celui dont les interprétations furent avant tout des oeuvres de re-création était en quête de quelque chose au-delà du piano - l'extase de la musique elle-même. C'est que l'image mentale doit précéder l'exécution pianistique, que Gould veut vider de tout "hédonisme tactile" - ce qui ne l'empêche pas de s'incarner lorsqu'il pose ses doigts sur le clavier.

Le texte du jour

« J’ai élaboré un projet nommé le « Plan Gould pour l’Abolition des Applaudissements et des Manifestations de Toute Espèce » - je m’y référerai désormais sous le sigle de « PGAAMTE ». Il est à peine besoin de souligner que le PGAAMTE n’en est qu’à ses débuts et aura besoin, outre une campagne de promotion très active, d’une sérieuse dose de bonne volonté de la part des artistes, de l’auditoire et du management tout à la fois.

La première disposition à prendre lors de l’institution du PGAAMTE sera d’organiser des concerts sans applaudissements tous les vendredis, samedis et dimanches. Ces trois jours, grâce aux connotations liturgiques qui sont les leurs, sont les mieux à même de susciter un état d’esprit convenablement recueilli. Les concerts du reste de la semaine, du lundi au jeudi, pourraient être intitulés « Evenements d’Excursion Familiale », si je puis me permettre un emprunt à la terminologie des Compagnies Aériennes. Ces événements bénéficieraient de tarifs réduits, et les applaudissements y seraient naturellement autorisés. On encouragerait les enfants à assister au concert pendant la semaine, ce qui fournirait une excellente excuse à ceux de leurs parents qui, se faisant un devoir les y accompagner, auraient trouvé la conversion difficile. Les interprètes engagés pendant la semaine seraient exclusivement de seconde zone.

Pour les concerts de prestige du week-end, le plus sérieux problème qu’aura à affronter le PGAAMTE sera la question du contenu des programmes : il s’agira de retenir les œuvres susceptibles de contribuer au mieux à la solennité ambiante. Ma suggestion serait qu’on essaie pour commencer les Oratorios à grande échelle, suivis éventuellement de séries d’œuvres composées par des membres de maisons royales. Ce n’est pas la substance qui manque à cet égard, et des œuvres telles que le Concerto pour piano en la de Louis Ferdinand de Prusse, ou que la Cantate pastorale pour l’Anniversaire de Lady Augusta de Frédéric Louis, Prince de Galles (le père de George III, soit dit en passant) méritent que nous leur fassions une place solide dans notre vie musicale. »

- Glenn Gould, Contrepoint à la ligne, « A bas les applaudissements », Fayard, édité par B.Monsaingeon, 1985, pp.246-247

Extraits

- Glenn Gould (source : 1960, Radio Canada, émission spéciale intitulée Glenn, montage des meilleurs moments des films Glenn Gould : Off the Record et Glenn Gould : On the Record)

- Glenn Gould (source : session d’enregistrement, extrait du DVD Glenn Gould The Alchemist de Bruno Monsaingeon, 1974)

Lectures

- Glenn Gould, Contrepoint à la ligne, « A bas les applaudissements », Fayard, édité par B.Monsaingeon, 1985, pp.246-247

-Nietzsche,Généalogie de la morale, 1887, « Que signifient les idéaux ascétiques ? », §8, trad Patrick Wotling, 2000

Références musicales

- Bach, Concerto n°5 en fa min BWV 1056 - pour piano et orchestre : II – Largo

- Bach, version 1981 Variations Goldberg BWV 988 - pour piano / intégrale : Aria

- Glenn Gould, So you want to write a fugue

- Wagner, Les maitres chanteurs : prélude

Chroniques
10H50
2 min
Deux minutes papillon
" L'épreuve de la haine" de Marc Crépon
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......