LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Henri Atlan, l'homme-science (5/5): la fin du tout génétique

59 min
À retrouver dans l'émission

A la suite de la formidable découverte, dans les années soixante, de l'ADN et du code génétique, qui apportait leur solution à des problèmes restés insolubles depuis des siècles, on a pu avoir cette tentation: faire de l'ADN et de l'héritage génétique la clé du vivant. Alors, le vivant est conçu comme un "programme" déjà présent dès le départ, sans surprise possible. Mais cette tentation est vouée à l'échec: il est impossible d'expliquer pourquoi un être est tel qu'il est en fonction de ses seuls gènes. Deux animaux clonés, partageant le même patrimoine génétique, n'ont pourtant pas les mêmes taches sur leur pelage. Chez un homme, il est de même impossible de discriminer la part d'inné et la part d'acquis. Et même, un tel calcul n'aurait aucun sens. Car il n'y a pas seulement une addition de l'inné et de l'acquis, mais une intrication de ces deux données, une modification de l'une par l'autre et réciproquement, totalement impénétrable à l'intelligence humaine. Marion Richez

Intervenants
  • intellectuel, médecin biologiste, philosophe et écrivain français, professeur émérite de biophysique et directeur du centre de recherche en biologie humaine de l'hôpital universitaire d'Hadassah, à Jérusalem, et directeur d'études à l'École des
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......