LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Automate, d'Edward Hopper (1927)
Épisode 1 :

Seul sur le sable avec Robinson Crusoé

58 min

En 1971, paraît Robinson ou la Vie Sauvage, de Michel Tournier. Oeuvre dans laquelle nous retrouvons le personnage créé par Daniel Defoe en 1719 et qui met les voiles sur la métaphore suprême de la solitude, l'île perdue au milieu de l'océan.

1719, Robinson Crusoe et Vendredi sur l'île déserte, 2 janvier 1754
1719, Robinson Crusoe et Vendredi sur l'île déserte, 2 janvier 1754 Crédits : Photos d'Archives - Getty

Que reste t-il de la solitude quand personne n'est là pour la constater ? Tout désir de solitude se fonde sur un présupposé, être seul, certes, mais pas sans miroir, c'est-à-dire pas sans le regard d'autrui qui fonde le désir de solitude en incarnant ce à quoi nous souhaitons échapper. Car la seule présence d'autrui peut me faire jouir de son absence. Le solitaire a besoin des autres pour mieux s'en isoler. Mais si le désir de solitude, le désir d'être sans les autres, est toujours d'abord négatif, alors, la solitude pleine et positive, celle de l'homme qui se retrouve seul sans que personne ne le sache, est elle encore souhaitable ?

L'invité du jour

Jean-Pierre Zarader
Jean-Pierre Zarader Crédits : S.Marchand - Radio France

Jean-Pierre Zarader, historien de la philosophie, spécialiste d'esthétique, de la pensée de l'art chez Malraux, et de philosophie du cinéma, professeur de philosophie au lycée Saint Martin de France à Pontoise (Val d'Oise) et directeur de collection aux éditions Ellipses. 

La perversion, la destruction d'autrui

La structure perverse, c'est exactement l'inverse de la structure autrui, et c'est celle qui va prendre la place de la structure autrui lorsque autrui est absent. La perversion serait la conséquence de l'absence. L'île intérieure du pervers, c'est ça. La perversion, c'est la destruction d'autrui. Deleuze parle à juste titre d'altruicide, d'autruicide. Et pour le pervers, il n'y a pas d'autrui. C'est dans les années 1968 que la perversion est repensée un peu par la psychanalyse et l'antipsychiatrie. Jean-Pierre Zarader

Textes lus par Christele Wurmser : 

  • Gilles Deleuze, postface de Vendredi ou les Limbes du pacifique
  • Michel Tournier, Vendredi ou la vie sauvage  (1971).
  • Michel Tournier, Vendredi ou les Limbes du pacifique  (1967)
  • Pascal, Trois discours sur la condition des grands (1671)

Sons diffusés : 

  • Peace Piece , Bill Evans, sur l'album Everybody Digs Bill Evans  (1958) 
  • Michel Tournier, extrait de Vendredi ou la vie sauvage (1971)
  • Robinson Crusoé, Fred Viola (2009)
  • Image à Crusoé , Louis Durey (1919)

Bibliographie

Vendredi ou Les Limbes du Pacifique

Vendredi ou les Limbes du PacifiqueMichel Tournier et Marianne JaegléGallimard, Coll: FolioPlus Classiques , 2008

Intervenants
  • est agrégé de philosophie. Il est notamment l'auteur, aux éditions Ellipses, de Philosophie et cinéma (1977), Vocabulaire de Malraux (2001). Il a participé au Dictionnaire de la pensée du cinéma (sous la direction d'Antoine de Baecque et de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......