LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les Ennéades de Plotin 1/4 : Au commencement était l'Un (Rediffusion du 10/09/2012)

59 min

Par Adèle Van Reeth

Réalisation: Mydia Portis-Guérin

Lectures: Jean-Louis Jacopin

Ce voyage intérieur de l’âme qui sort de son corps pour atteindre le divin, c’est celui d’un philosophe né en Egypte au début du troisième siècle, dont la culture est essentiellement grecque et qui porte un nom latin, Plotin. Plotin fait partie de ceux que l’on nomme les néo-platoniciens, ceux qui, longtemps après la mort de Socrate, ont donné un nouvel élan aux dialogues de Platon, en sachant, pour le meilleur, prendre leur distance avec la pensée de leur maître. En commentant Platon, Plotin insuffle du mouvement dans les formes, met en branle les idées et estompe la séparation nette entre l’intelligible et le sensible, entre l’âme et le corps, entre le principe, et la matière.

D’un regard, Plotin dépasse le dualisme et touche le point le plus difficile d’accès, le plus éloigné de nous, le plus ardu à saisir par la pensée qui pourtant le recherche tant. Ce point porte un nom : la simplicité. Et comme elle est à l’origine de tout, Plotin la nomme, tout simplement, l’Un. L’un est l’ineffable simplicité, ce dont on ne peut rien dire, ce à quoi on ne peut rien attribuer sans le dénaturer. Comment fonder une philosophie sur ce dont on ne peut parler ? et comment l’Un, s’il est absolument simple, peut-il engendre les âmes, le monde, la matière, le multiple, tout en restant Un ?

Plotin et les mystères de l’Un, c’est ce que nous allons explorer cette semaine.

Demain mardi Gwenaëlle Aubry viendra nous conter le voyage des âmes, qui ne s’incarnent pas toujours dans un moi, mercredi, Jean-Michel Charrue plongera dans l’eau de Narcisse et s’interrogera sur la place de l’art dans une pensée de l’Un, et jeudi, Laurent Lavaud nous révèlera les enjeux passionnants du problème du mal au sein des Ennéades.

Mais aujourd’hui, c’est Luc Brisson , à qui l’on doit la réédition de la totalité des Ennéades de Plotin en Garnier-Flammarion, qui vient poser la première touche sur le tableau de l’univers de Plotin.

Luc Brisson
Luc Brisson Crédits : MC - Radio France

Musiques:

  • Le voyage de l'esprit-Deuxième lettre d'Orient de Philippe Hersant

  • Le voyage de l'esprit- cérémonie lointaine de Gilles Racot

  • Darabouka , Anonyme

  • Crucifixion voices de Terry Riley

  • Sleep maps par Set fire to flames

  • You satisfy my soul par Ernest Gold

Lectures:

-Porphyre , Sur la vie de Plotin p.307-308 (GF 2010) traduit par Luc Brisson

  • Plotin , Traité 9 p.80 (GF, 2003) traduit par Francesco Fronterrota.

  • Plotin , Traité 10 p.166 (GF, 2003) traduit par Francesco Fronterrota

Intervenants
  • Directeur de recherches au CNRS, spécialiste de Platon et de Plotin
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......