LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Géraldine Mosna-Savoye et Clémentine Gourdon
Épisode 4 :

Explication de texte : Shopenhauer, Le Monde comme volonté et comme représentation

54 min

La vie est un état de malheur radical, affirme Schopenhauer. Doit-on comprendre alors que nos instants de bonheur ne sont qu’illusoires, et que seule la souffrance est lucide ? Clémentine Gourdon vous indique comment faire face le jour du Bac à la pensée de Schopenhauer.

Géraldine Mosna-Savoye et Clémentine Gourdon
Géraldine Mosna-Savoye et Clémentine Gourdon Crédits : MC - Radio France

"Maintenant enfin, grâce à toutes ces études de l’ordre le plus général, grâce à notre effort pour tracer une esquisse de la vie humaine dans ses traits élémentaires, nous devons être arrivés, dans la mesure où l’on peut se convaincre a priori, à cette conviction que, par nature, la vie n’admet point de félicité vraie, qu’elle est foncièrement une souffrance aux aspects divers, un état de malheur radical ; nous pourrions donner bien plus de vie et de corps à cette idée, en nous adressant à l’expérience, à l'a posteriori, en descendant aux cas particuliers, pour nous mettre sous les yeux des images, pour nous peindre en des exemples notre misère sans nom, pour invoquer les faits et l’histoire, où il est bien permis aussi de jeter un regard et de chercher des lumières. [...] Il suffit d’être sorti des rêves de la jeunesse, de tenir compte de l’expérience, de la sienne et de celle des autres, d’avoir appris à se mieux connaître, par la vie, par l’histoire du temps passé et du présent, par la lecture des grands poètes, et de n’avoir pas le jugement paralysé par des préjugés trop endurcis, pour se résumer les choses ainsi : le monde humain est le royaume du hasard et de l’erreur, qui y gouvernent tout sans pitié, les grandes choses et les petites ; à côté d’eux, le fouet en main, marchent la sottise et la malice : aussi voit-on que toute bonne chose a peine à se faire jour, que rien de noble ni de sage n’arrive que bien rarement à se manifester, à se réaliser ou à se faire connaître ; qu’au contraire l’inepte et l’absurde en fait de pensée, le plat, le sans-goût en fait d’art, le mal et la perfidie en matière de conduite, dominent, sans être dépossédés, sauf par instants.

[En tout genre, l’excellent est réduit à l’état d’exception, de cas isolé, perdu dans des millions d’autres ; et si parfois il arrive à se révéler dans quelque œuvre de durée, plus tard, quand cette œuvre a survécu aux rancunes des contemporains, elle reste solitaire, pareille à une pierre du ciel, que l’on conserve à part, comme un fragment détaché d’un monde soumis à un ordre différent du nôtre.]"

Arthur Schopenhauer, Le Monde comme volonté et comme représentation, Livre IV, §59

LECTURES :

- Arthur Schopenhauer, Le Monde comme volonté et comme représentation, livre IV, §59

EXTRAITS:

- Whatever Works, film de Woody Allen, 2009

- Van Gogh, film de Maurice Pialat, 1991

- Little Miss Sunshine de Jonathan Dayton et Valérie Faris, 2006

REFERENCES MUSICALES :

- Schubert, Symphonie n°9, andante con moto

- Cat Stevens, Wild World

- Jean Yanne, Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil

Les élèves de Clémentine Gourdon
Les élèves de Clémentine Gourdon Crédits : MC - Radio France

BAC : LES REVISIONS: Un dossier complet réunit les émissions de la semaine 3 ans d’archives, pour un total de près de 80 sujets corrigés à écouter en philosophie, histoire, sciences et français. Le tout classé par notions, par thèmes etc. C’est ici : http://www\.franceculture\.fr/bac

Et la lectures des Nouveaux chemins par Fabian Wolfrom: Arthur Schopenhauer, Le Monde comme volonté et comme représentation, livre IV, §59

Écouter
2 min
La lecture des Nouveaux chemins de la connaissance : Jeudi 26 mai 2016
Chroniques
Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......