LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Marc Fumaroli le 3 février 2011 au Collège de France.

L'imparfait du présent 3/5 : Le château de l'antimoderne

58 min
À retrouver dans l'émission

Raphaël Enthoven reçoit Marc Fumaroli, historien et essayiste, autour de la figure du mécontemporain à travers les âges.

Marc Fumaroli le 3 février 2011 au Collège de France.
Marc Fumaroli le 3 février 2011 au Collège de France. Crédits : Thomas Coex - AFP

Dans cette discussion sur l'antimoderne, Marc Fumaroli parle entre autres de l'invention de l'esthétique au XIXe siècle autour de nouvelles de Balzac ; des mécontemporains du passé ; de la notion de durabilité opposée au jetable du monde contemporain ; l'impact du désordre dans lequel nous vivons sur la démocratie et l'éducation ; les nouvelles technologies et "le totalitarisme rampant".

Le progrès des sciences, l'espérance que les sciences ont donné d'un progrès indéfini a eu pour conséquence une sorte de rétraction de la présence du Beau dans notre vie et dans notre conception du connaître.

Si nous sommes privés du fruit, si nous vivons dans le monde de l'outil, dans le règne de l'utile, il se produit une atrophie. Nous sommes atrophiés d'une partie de notre imagination, d'une partie de notre mémoire, d'une grande partie de notre liberté au moment même où on nous vante la capacité de ces nouvelles technologies et ces ouvertures merveilleuses sur des sens qui ne sont pas les nôtres, qui sont ceux des machines. C'est un individualisme qui dévore l'individu, qui l'use, qui le fait disparaître et qui renvoie en somme à une pensée mondiale, collective, à la pensée de la ruche en quelque sorte. Personnellement, cette pensée de la ruche, elle me fait horriblement peur.

Extraits

Different trains, Steve Reich

New York, New York, Liza Minelli

Angie, The Rolling Stones

Quatuor à cordes, Beethoven

Le Journal des Nouveaux Chemins consacrée à Emil CIORAN qui aurait eu 100 ans le 8 avril (3/5) : entretien avec Aurélien DEMARS sur CIORAN, autour de sa thèse sur CIORAN intitulée "Pessimisme jubilatoire de Cioran".

Réalisation : François Caunac

Lecture des textes : Georges Claisse

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......