LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Peut-on échapper au travail ? (3/4) : Paul Valéry, la fabrique de l’art

49 min
À retrouver dans l'émission

Par Adèle Van Reeth

Réalisation : Olivier Guérin

Lectures : Jean-Louis Jacopin

Troisième temps aujourd’hui de notre semaine sur le travail. Après l’éloge de l’incertitude dans le travail créateur, lundi, avec Pierre Michel Menger, l’effet Bartleby avec Gisèle Berkman, hier, et avant la nouvelle invention du travail demain, en compagnie de Dominique Méda, j’ai le grand plaisir d’accueillir aujourd’hui Jacques Darriulat pour évoquer celui qui aspire à être le Newton de la création poétique, celui pour qui l’œuvre n’est pas l’expression d’une Idée ni le fruit d’une inspiration, mais un absolu, celui qui honnit l’enthousiasme et chérit le soin, le labeur, le travail, aussi harassant soit-il, ainsi que la dissipation du moi dans le soi : Paul Valéry.

jacques darriulat
jacques darriulat Crédits : SL - Radio France

Références musicales:

  • Offenbach , Ballet des Flocons de neige

  • Richard Gottainer, Le blues des rimes en ouze

- Les Beattles, Octopus's garden

Extraits:

-Paul Valéry , dernier cours au Collège de France sur l'art poétique (INA, 1941)

Et les "2 minutes papillon" de Géraldine Mosna-savoye à propos de la parution du livre Philosophie de l’insecte , de Jean-Marc Drouin , (Seuil)

Philosophie de l’insecte
Philosophie de l’insecte
Intervenants
  • ancien enseignant en philosophie en classes préparatoires au lycée Henri IV puis à la Sorbonne, auteur du site http://www.jdarriulat.net
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......