LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Pourquoi protéger la biodiversité ?

59 min

Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir dans la salle des Dominicains à Saint-Emilion, dans le cadre du festival « Philosophia », le naturaliste Patrick Blandin…

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Pourquoi protéger la biodiversité ? On aimerait bien pouvoir répondre à cette question avec un minimum de cohérence. L’idée selon laquelle la dévastation des systèmes biologiques menace notre environnement autant que notre équilibre psychologique, elle n’est pas récente. Le célèbre naturaliste Jean Dorst qui écrivit en 1965 un livre remarqué – « Avant que nature meure » – en faisait déjà son credo. Il reprenait à son compte l’expression de capital naturel et craignait par dessus tout la destruction des espèces vivantes, l’usage abusif des antiparasitaires, et l’érosion artificielle des sols il n’était pourtant pas le premier à vouloir protéger la nature et prévenir les dangers menaçant l’homme et les autres espèces vivantes.

Avant lui, le biologiste Julian Huxley (1887-1975), le frère d’Aldous Huxley, avait prononcé un discours remarquable à l’ouverture de la Conférence de Fontainebleau en 1948 qui devait accoucher de « l’Union Internationale pour la protection de la nature » la même année que la déclaration Universelle des Droits l’Homme rédigée par René Cassin.

On pourrait même remonter plus haut dans le temps et saluer au passage Henry David Thoreau (1817-1862), l’auteur de « Walden ou la vie dans les bois », qui fut publiée en 1854, on pourrait aussi partir à la recherche de la forêt primitive ou de la nature primordiale, mais ce serait céder au mythe de la nature vierge et du paradis perdu et oublier que si la terre est changeante et le vivant en interaction constante avec le milieu, il est difficile de « définir concrètement ce que l’on appelle concrètement une perte de biodiversité » selon notre invité Patrick Blandin. Il est difficile de s’accorder sur les principes devant régir une éthique pour la biosphère.

D’où notre question qui ne concerne pas seulement les écologistes convaincus, mais qui concerne tout le monde, et les enfants en premier lieu, qui seront les générations futures. Oui, pourquoi conserver la biodiversité, pourquoi la protéger ? Quel avenir pour le vivant ?

Nous avons une heure pour tenter de voir clair dans la forêt des interprétations qui se font concurrence à ce sujet.

  • Extrait du film "Dersou Ouzala" (Kurosawa - 1975)- Extrait de "Radioscopie" avec Jean Dorst au micro de Jacques Chancel (4 octobre 1973)- Nicolas Bernier et Simon Trottier - "Enchantée"- Extrait de l'émission "Controverses", Invité Jean Dorst - 1965 - Lynyrd Skynyrd - Free Bird
Intervenants
  • premier directeur du jardin de l’évolution au Muséum national d’histoire naturelle
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......