LE DIRECT
Marcel Proust (1893)

Proust : un peu de temps à l'état pur (3/3) : Sodome et Gomorrhe

59 min

Troisième et dernier temps de la semaine des Chemins consacrée à La Recherche, avec Antoine Compagnon pour nous présenter "Sodome et Gomorrhe".

Marcel Proust (1893)
Marcel Proust (1893) Crédits : Bernard Annebicque/Sygma - Getty

Dernier temps de notre semaine proustienne, en partenariat avec Philosophie magazine, qui propose ce mois-ci un hors série aussi riche que précis et, dans lequel vous retrouverez les contributions de nos invités de cette semaine, Jacques Darriulat lundi, Nicolas Grimaldi hier, et Antoine Compagnon, qui vient aujourd’hui nous parler de Sodome et Gomorrhe .

La sincérité est liée à l'amitié, alors que le mensonge est lié à l'amour. L'amour c'est le mensonge à travers toute La Recherche du temps perdu. L'amour c'est l'illusion. Le narrateur a une théorie de l'amitié et une théorie de l'amour. L'amitié est sans intérêt parce qu'on n'en souffre pas et donc l'amitié n'est pas une incitation à la recherche de la vérité. Alors que l'amour, puisque l’amour c'est le mensonge, la jalousie, l'amour pousse à la quête de la vérité. L'amour est détective !

Antoine Compagnon
Antoine Compagnon Crédits : Ivy Paolantonacci - Radio France

Par Adèle van Reeth

Réalisation : Mydia-Portis-Guérin

Lectures : Georges Claisse

En partenariat avec* Philosophie magazine*

Intervenants
À venir dans ... secondes ...par......