LE DIRECT

Que veut dire être contemporain?

59 min

Que veut dire être contemporain ? Ce matin, nous allons chemin faisant tenter de répondre à cette question. En évitant d’être péremptoire. Car si tout le monde peut se faire une vague idée de la danse contemporaine qui n’est pas le ballet classique, ou de l’art contemporain, lequel ne se confond pas avec l’art moderne, il n’est pas certain que cette opposition concernant ce dernier par exemple soit aussi claire qu’elle paraît. Roland Barthes disait un peu vite que le contemporain c’est l’inactuel, la part obscure ou méconnue d’une époque. Peut-être ? Mais alors qu’est-ce que l’inactuel ? Ne dit-on pas aussi être contemporain de quelqu’un ou de quelque chose. Et s’agissant de l’histoire contemporaine, peut-on dire qu’elle est une histoire écrite dans le temps même des évènements relatés ? Cette définition se rapproche davantage de l’histoire du temps présent que de l’histoire contemporaine selon les classifications en cours. En réalité, se poser la question du contemporain, c’est se demander quel nom ou adjectif nous est-il possible de donner à notre époque. Ce qui pourrait nous amener à réfléchir sur le présentisme, tel qu’il est analysé par l’historien François Hartog. Ou alors nous conduire à préciser ce que contemporain signifie au regard de la succession du temps avant de nous apercevoir que le contemporain, précisément, n’est pas réductible à cette conception chronologique du temps, qu’il est plutôt une trouée dans le temps, une singularité dans l’histoire ?

Le philosophe Jean Clet Martin a consacré en 2001 un ouvrage aux « Figures des temps contemporains ». Il a également écrit un livre en 2010 sur la fin de l’idée de monde, qui était une sorte d’introduction à ce qu’il nomme un plurivers, un monde de mondes, comme si notre monde était habité de plusieurs mondes, et qu’il était impossible de se le représenter de manière unitaire. Tel serait à ses yeux l’espace défragmenté du contemporain ! Un plurivers de plus en plus affolant !

Quel programme ! Comme tout était simple autrefois. Il y avait le traditionnel et le moderne. Le Moderne rompait avec la tradition. Et maintenant il y a le traditionnel, le moderne, et le contemporain ?

Avec quoi rompt le contemporain ? S’il rompt ?

Avec le Moderne ? Avec le post-moderne ??? Avec les grands récits de l’Art et les processus dialectiques ?

Décidément, je m’y perds, il est temps de demander des explications à Jean Clet Martin.

Intervenants
  • philosophe et romancier. Spécialiste de Derrida et de Deleuze, et ancien directeur de programme au Collège international de philosophie

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......