LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Gravure du Mysanthrope (1719)
Épisode 4 :

Les blessures de l’amour-propre

51 min
À retrouver dans l'émission

Céline Spector parcourt aujourd'hui avec une grande finesse les spectres divers de la morale rousseauiste.

Gravure du Mysanthrope (1719)
Gravure du Mysanthrope (1719)

A rebours du siècle des Lumières, Rousseau pense la bonté de l'homme à l'état de nature contre l'absence de vertu de l'homme civilisé. S’appuyant sur des concepts-clefs comme l'amour de soi, l'amour-propre ou la pitié, il dresse un portrait inédit de la moralité humaine.

Le texte du jour

« Il ne faut pas confondre l’amour-propre et l’amour de soi-même ; deux passions très différentes par leur nature et par leurs effets. L’amour de soi-même est un sentiment naturel qui porte tout animal à veiller à sa propre conservation et qui, dirigé dans l’homme par la raison et modifié par la pitié, produit l’humanité et la vertu. L’amour-propre n’est qu’un sentiment relatif, factice et né dans la société, qui porte chaque individu à faire plus cas de soi que de tout autre, qui inspire aux hommes tous les maux qu’ils se font mutuellement et qui est la véritable source de l’honneur.

Ceci bien entendu, je dis que dans notre état primitif, dans le véritable état de nature, l’amour-propre n’existe pas. Car, chaque homme en particulier se regardant lui-même comme le seul spectateur qui l’observe, comme le seul être dans l’univers qui prenne intérêt à lui, comme le seul juge de son propre mérite, il n’est pas possible qu’un sentiment qui prend sa source dans des comparaisons qu’il n’est pas à portée de faire, puisse germer dans son âme ; par la même raison cet homme ne saurait avoir ni haine ni désir de vengeance, passions qui ne peuvent naître que de l’opinion de quelque offense reçue ; et comme c’est le mépris ou l’intention de nuire et non le mal qui constitue l’offense, des hommes qui ne savent ni s’apprécier ni se comparer peuvent se faire beaucoup de violences mutuelles quand il leur en revient quelque avantage, sans jamais s’offenser réciproquement. En un mot, chaque homme ne voyant guère ses semblables que comme il verrait des animaux d’une autre espèce, peut ravir la proie au plus faible ou céder la sienne au plus fort, sans envisager ces rapines que comme des événements naturels, sans le moindre mouvement d’insolence ou de dépit, et sans autre passion que la douleur ou la joie d’un bon ou mauvais succès. »

Jean-Jacques Rousseau, Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes, 1755, Note XV (p. 149 chez Folio)

Extraits

- Archive Ronaldo : source : BBC, le 6/11/15, interview de Ronaldo

- Archive sur la pitié : source : Nuits magnétiques du 24/01/1995, Les hauts murs, Foyer pour enfants de la DDASS, ou la grande maison ; Producteur, Clément Anice

- L’enfant sauvage, film de François Truffaut (1970)

- Le Misanthrope de Molière mise en scène de Jean-Pierre Miquel en 2000, avec Denis Podalydès et Laurent Natrella

Lectures

- Jean-Jacques Rousseau, Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes, in Œuvres complètes, III, Gallimard, bibliothèque de la Pléiade, pp. 155-157

- Jean-Jacques Rousseau, Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes, 1755, Première partie (p. 72 chez Folio)

- Jean-Jacques Rousseau, Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes, 1755, Note XV (p. 149 chez Folio)

Références musicales

- Rameau, Les Indes galantes

- Iggy Pop, Social Life

- Arlette Tephany, Je n’aime que moi

Céline Spector
Céline Spector Crédits : MC - Radio France

Emission en partenariat avec Philosophie Magazine

.
.
Chroniques
10H50
2 min
Deux minutes papillon
"Du contrat social"
Intervenants
  • philosophe, professeure à l’UFR de Philosophie de Sorbonne Université, membre honoraire de l'Institut Universitaire de France
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......