LE DIRECT

Saint-Simon : penseur et prophète du nouveau monde industriel

58 min

Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir la philosophe Juliette Grange, Pierre Musso, professeur en sciences de l’information, et Philippe Régnier, historien de la littérature, tous trois maîtres d’œuvre de l’édition Œuvres complètes de Saint-Simon !

Huit ans. Il leur aura fallu huit ans pour réaliser leur rêve. Ils se sont mis à quatre pour mettre sur pied une édition des œuvres complètes de Henri Saint-Simon (1760-1825). Cette entreprise éditoriale hors du commun arrive à point nommé. Car Saint-Simon est le premier grand penseur français du « changement social » et de la société industrielle. C’est un mutant qui voulait en finir avec la politique classique et mener à son terme la Révolution Française. L’auteur du « Catéchisme des industriels » (1823-1824) est donc l’homme de la situation. Il peut nous aider après la tempête néolibérale à conserver et améliorer nos chaînes de valeur qui font appel à un capital humain d’ouvriers qualifiés, de techniciens et d’ingénieurs compétents il peut nous aider à recouvrer une confiance envers l’avenir. Le coffret a été envoyé à François Hollande, qui en a accusé réception, et admiré, paraît-il, la facture de l’édition. C’est parce qu’il ne venait pas à bout de la crise politique, morale, et sociale qu’il traversait, que Saint-Simon a envisagé pour son époque – et aussi inventé – comment il était possible de régénérer la société, sans la détruire. L’œuvre de Saint-Simon est hors normes, c’est une œuvre de carrefour, que l’on confond souvent avec celle de son ancêtre, le mémorialiste que l’on amalgame à ses disciples fidèles ou infidèles – les saint-simoniens de Ménilmontant ou des beaux quartiers…

Ceci est une profonde erreur. Car Saint-Simon est un pionnier, un vrai précurseur. En se prononçant pour un capitalisme industriel équitable, ainsi qu’une propriété sociale respectueuse du travail, il rétablit la compétence de tous, il décharge la société des consommateurs non producteurs, il réactive l’esprit du socialisme.

Nous avons une heure pour prendre la mesure de cet événement…

Juliette Grange, Philippe Petit, Philippe Régnier et Pierre Musso
Juliette Grange, Philippe Petit, Philippe Régnier et Pierre Musso Crédits : Mydia Portis-Guérin - Radio France
Intervenants
  • philosophe, professeur en sciences de l’information et de la communication à l'Université Rennes II
  • agrégée de philosophie, docteur d'État, professeur des Universités. spécialiste de la pensée française du XIXe siècle
  • directeur de recherches au CNRS

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......