LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Des employés de la compagnie manifestent aujourd'hui devant le Ministère des Transports

Aigle Azur : l’avenir de la deuxième compagnie aérienne suspendue à Air France?

4 min
À retrouver dans l'émission

Parmi les 14 offres de reprise déposées, la première annoncée aujourd'hui vient d'Air France - KLM. Selon la CFDT, 70 % du personnel resterait. La reprise intégrale sera-t-elle évacuée pour les seuls "slots" aériens, les créneaux horaires?

Des employés de la compagnie manifestent aujourd'hui devant le Ministère des Transports
Des employés de la compagnie manifestent aujourd'hui devant le Ministère des Transports Crédits : Stéphane de Sakutin - AFP

Les nouvelles tombent au compte-goutte concernant les offres de reprise d'Aigle Azur dont le délai légal a pris fin à midi. Parmi six candidats évoqués par la presse, c'est d'abord l'offre d'Air France - KLM qui a été annoncée avant d'être confirmée par la première compagnie française. A l'issue d'une rencontre avec le Secrétaire d'Etat aux Transports, le SNPL vient de déclarer que deux offres ont été évoquées.    

Selon le type des repreneurs, trois scénarios sont possibles : reprise intégrale, vente à la découpe ou liquidation judiciaire. L'existence de plusieurs offrent démontre qu’Aigle Azur intéresse toujours malgré une dette de 40 millions d'euros selon le président du SNPL Martin Surzur la semaine dernière.

L'enjeu est au moins double : il porte d'une part sur un parc aérien de 11 appareils ; d'autre part sur les précieux « Slots » - les créneaux horaires - occupés par Aigle Azur à Orly : 9800 sur 250 000, soit environ 4 % du total. Plus de la moitié des vols assurés par Aigle Azur sont des liaisons France - Algérie.

Un certain nombre de difficultés d'Aigle Azur ne vont pas disparaître. Il faudra quand même revoir son réseau et sa stratégie si on veut en faire une compagnie aérienne qui soit un peu plus rentable. Aigle Azur est la dernière victime de la faiblesse du pavillon aérien français - Paul Chiambaretto

Il est possible qu'Air France, première compagnie française, soit intéressée par préempter ces derniers, plus que les appareils. Plus de détails devraient être annoncés dans la journée.

1200 emplois dépendent du type de reprise et du plan envisagé pour la soutenir. Parmi d'autres nom évoqués se trouvaient également Vueling ou l'offre de Lionel Guérin, ancien Directeur Général de la filiale low cost d'Air France, Hop! Une alliance entre ce dernier et Air France avait la faveur du syndicat des pilotes SNPL Aigle Azur.

British Airways paralysée par une grève historique

« Presque 100 % des vols annulés » aujourd’hui pour, annonce la compagnie, pour la première grève des pilotes de son histoire. Sur 4300 au total, 93 % d'entre eux avaient voté cette grève pour des revendications salariales. Ils demandent de nouvelles hausse de salaire, alors que la compagnie fait des profits et leur a déjà proposé une augmentation de 11,5 % sur 3 ans. Les relations ac la direction et le Directeur Général Alex Cruz se seraient tendues, ce dernier accusait ce matin sur Sky News les syndicats de mener une opération « cynique ». 

Quasiment aucun des 800 vols intérieurs britanniques n'est donc assuré aujourd’hui. Seules les liaisons à partir de London City Airport sont maintenues. Pour un pilotes expérimenté de la compagnie interviewé par le Guardian : "les pilotes sont des être rationnels, ils ne sont pas du genre à se laisser mener par le bout du nez et aucun syndicat ne va les influencer. Seul le management peut faire cela et ce sont les manœuvres d'Alex Cruz qui ont mis les pilotes en colère, rien d'autre."

Japon : Démission du Directeur Général de Nissan Hiroto Saïkawa

La décision vient d’être prise par le conseil d’Administration du constructeur automobile. Un audit interne accuse le quasi-équivalent de Carlos Ghosn d’une rémunération indûment perçue, via le « share appreciation rights » : une somme complémentaire indexée sur la plus-value des actions Nissan. Hiroto Saïkawa avait déjà promis de rembourser ces 400 000 € de trop-perçu mais cela n’a pas suffit. Sa démission sera effective dans une semaine, le 16 septembre.

France : Annonce imminente d'un plan pour refonder les urgences 

« Un budget dédié pour régler la crise des urgences »: c'est ce qu'avait annoncé dès hier la Ministre de la Santé Agnès Buzyn, après des mesures provisoires dont des primes. 

Ce budget spécifique qui doit être présenté à 15 h porterait sur 600 M € sur 3 ans, pour des ouvertures de lits mais pas forcément pour créer plus de poste, a déjà prévenu la Ministre. L'objectif serait plutôt de soulager les urgences en déviant le maximum de personnes vers la médecine de ville. Une réforme de la tarification est aussi prévue. 

Ce matin, le collectif InterUrgences réclamait sur France Info « des preuves en termes d'emplois, en termes de lits et en termes de rémunération pour l'ensemble du personnel des urgences ».

Après 6 mois de crise, environ la moitié des services d’urgence sont en grève, 195 selon le Ministère, 249 selon les syndicats. 

Intervenants
  • Professeur à la Montpellier Business School et chercheur associé à l’École polytechnique
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......