LE DIRECT
Des TGV à quai gare Montparnasse, où 3 trains sur 10 fonctionnent

SNCF : entre syndicats et gouvernement, la voie étroite du nouveau président

4 min
À retrouver dans l'émission

Deuxième grève en une semaine à la SNCF avec l’arrêt de travail au centre de maintenance de Châtillon. Le dialogue social est presque bloqué au moment où l’entreprise va changer de direction vendredi. Son futur Président Jean-Pierre Farandou se trouve face à plusieurs exigences : contradictoires ?

Des TGV à quai gare Montparnasse, où 3 trains sur 10 fonctionnent
Des TGV à quai gare Montparnasse, où 3 trains sur 10 fonctionnent Crédits : Jacques Demarthon - AFP

Que ce soit le nombre de cheminots à bord des TER après l’accident de TER dans les Ardennes, ou la disparition d’un accord local sur les repos compensateurs au centre de Châtillon, les motifs de blocage sont divers mais les rapports entre syndicats et direction de la SNCF sont également tendus. 

A Châtillon, la grève continue malgré le retrait de projet du projet par la direction. La Directrice de TGV Atlantique SNCF qualifie les positions des grévistes de « jusqu’au-boutistes », tandis que Sud-Rail renvoie à la responsabilité de la SNCF et du management et que l’Unsa déplore la disparition du « dialogue social » depuis 2 ans.

La réforme ferroviaire et la perte du statut cheminot alimentent ces tensions. La transformation de l'entreprise en Société Anonyme et l'ouverture à la concurrence en 2020 augmentent l'incertitude. Face à cela, le gouvernement a choisi à la tête de l’entreprise Jean-Pierre Farandou, cadre bien perçu par la salariés, qui prendra son poste vendredi. Il a fait du dialogue social le « préalable » à toute évolution mais a aussi vanté le retour  à la "polyvalence" des activités.

Non seulement, Jean-Pierre Farandou aura peu de temps avant l’application des réformes et l’ouverture à la concurrence au premier trimestre 2020 ; mais il devra aussi tenir compte de la pression d’un 3ème acteur : le gouvernement, puisque si l'Etat a repris 35 milliards d'euros de dettes de l’entreprise, il demande en contrepartie à la SNCF de rétablir l’équilibre financier pour 2022. Les résultats financiers s’améliorent, l’actuel président Pepy s’en félicitait cet été. 

L’ouverture à la concurrence ne sera que progressive avec deux premiers appels d’offre sur des lignes Intercité entre Nantes-Bordeaux et Nantes-Lyon mais l’injonction à de meilleures performances est forte de la part du gouvernement. Pour le journaliste et fondateur du site Mobilettre Gilles Dansart, "il n’y aura pas d’état de grâce pour Jean-Pierre Farandou". 

Pression du gouvernement sur EDF qui doit maintenant « se ressaisir vite »

Tout en réaffirmant sa confiance au PDG Jean-Bernard Levy le Ministre Bruno Le Maire juge les difficultés d'EDF "inacceptables". Cette déclaration intervient le jour de la publication d’un rapport cinglant sur l’EPR de Flamanville, un des réacteurs nouvelle génération que construit EDF et dont les coûts ont été mutlipliés presque par 4 depuis le début à 12,4 milliards d'euros.

« Irréalisme » des estimations, manque de « culture de la qualité » : le rapport de l’ancien PDG de PSA Jean Martin Folz est sans concession et le gouvernement pressé ; Bruno Le Maire demande à Jean-Bernard Levy un "plan d’action" sous un mois.

Détente chez General Motors, avec la fin de la grève la plus longue de l’histoire de l’automobile depuis 50 ans aux Etats-Unis

L'accord conclu vendredi dernier a été approuvé par 57 % des salariés. Chacun semble y trouve son compte : le Syndicat UAW (United Auto Workers) obtient une hausse de salaires de 3 % an, une prime de 11 000 $ pour les nouvelles embauches et la promesse de 9000 emplois supplémentaires ; General Motors obtient le feu vert syndical pour fermer quatre usines aux Etats-Unis comme elle l’avait prévu. La Grève lui a quand même coûté plus de deux milliards de dollars et affecté des équipementiers dans le monde entier. 

Cette grève dure à de quoi faire réfléchir Ford, prochaine cible annoncée de l’UAW depuis qu’il a annoncé vouloir baisser ses coûts de production de 30 % entre les véhicules essence et électrique.

Intervenants
  • Journaliste, rédacteur en chef du site Mobilettre et spécialiste du transport ferroviaire
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......