LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
C'est au Ministère du Travail que le gouvernement et les syndicats se sont réunis ce matin. Pour la réunion de demain sur la pénibilité, FO et Solidaires ont déjà annoncé le boycott

Réforme des retraites : quel compromis possible ?

4 min
À retrouver dans l'émission

Premières négociations ce matin entre le gouvernement et les organisations syndicales sur la réforme des retraites. Après quelques ouvertures et plus d'un mois de blocage, le consensus est-il possible ?

C'est au Ministère du Travail que le gouvernement et les syndicats se sont réunis ce matin. Pour la réunion de demain sur la pénibilité, FO et Solidaires ont déjà annoncé le boycott
C'est au Ministère du Travail que le gouvernement et les syndicats se sont réunis ce matin. Pour la réunion de demain sur la pénibilité, FO et Solidaires ont déjà annoncé le boycott Crédits : Lionel Bonaventure - AFP

Edouard Philippe tente « un pas » vers les partenaires sociaux avec la convocation vendredi d’une conférence de financement. S'il s'agissait d'un souhait de la CFDT, celle-ci et l’UNSA posent cependant comme condition le retrait de l’âge pivot d’ici là.  

Or, le gouvernement ne veut pas renoncer à cette limite prévue à 64 ans, ni au projet de retraite par points dont l’intersyndicale CGT-FO-Solidaires réclame le retrait pur et simple. 

En attendant, la réunion au Ministère du Travail n'est pas que symbolique car le gouvernement mène une négociation sur le travail et non les pensions : la pénibilité et les carrières. Cette stratégie suffira-t-elle à renouer le dialogue social ? Caroline Diard, enseignante-chercheuse en management des RG et droit à l’EDC Paris Business School y voit au moins un terrain de discussions objectives.

Plusieurs catégories de salariés ont d’ailleurs déjà obtenu des aménagements au sein du futur régime, parmi lesquels les policiers, les routiers et les marins, les danseurs de l’Opéra de Paris et les personnels de l’aviation. Cette méthode du "cas par cas" s'expose toutefois aux revendications d’autres catégories et aux critiques de ceux qui, comme Christian Jacob du groupe LR, dénoncent une réforme « vidée de sa substance » qui perpétuerait les régimes spéciaux. 

La route sera longue pour parvenir à un compromis autour d'une réforme par points : pour Caroline Diard, une autre piste possible serait de conforter la légitimité du système via une autorité indépendante de l’Etat pour contrôler la valeur du point. Les partenaires sociaux seraient réintroduits en bout de course.

Taxe numérique : vers un compromis franco-américain ? 

Le Ministre de l'économie Bruno Le Maire et le Secrétaire au Trésor Steven Mnuchin se sont entendus sur un délai de 15 jours pour parvenir à un compromis global au sein de l’OCDE concernant cette nouvelle fiscalité numérique. Cette taxe fixée unilatéralement par Paris à 3 % du chiffre d'affaire des opérateurs touche principalement les Gafa.  

D'ici le Forum de Davos à la fin du mois, la France est exemptée de nouvelles taxes à 100 % sur 2,4 Mrd € sur ses exportations vers les Etats-Unis ; et Washington qui a déjà perdu une bataille dans le litige des aides à Boeing face à Airbus éviterait un nouveau contentieux à l’OMC...  

Paris actualise sa liste noire des Paradis Fiscaux 

Selon Les Echos, le décret qui révise pour la première fois cette liste rédigée en 2016, conduit à une liste noire plus réduite : 13 Etats concernés au lieu de 17, parmi lesquels les Bahamas ou les Seychelles. 

Le Panama notamment, sous les projecteurs depuis le scandale des "Panama Papers" y est maintenu faute de coopération et de transparence, d’autres comme le Botswana, le Guatemala ou les îles Marshall en sortent en raison de leurs progrès. 

En novembre dernier, le Conseil d’Analyses Economiques, estimait les pertes liées à la fraude fiscale des entreprises à 4,6 Mrd d'euros par an. 

SpaceX devient le plus grand opérateur de satellites au monde  

Avec un nouveau lancement réussi de 60 petits satellites, la constellation "Starlink" de SpaceX va dépasser de 20 satellites les 140 appareils de la firme Planet Labs qui servent à photographier la Terre en Haute Résolution. Avec Starlink, l'entreprise d'Elon Musk veut quant à elle fournir des connexions internet haut débit en zones non couvertes. SpaceX devient donc leader, sans doute temporairement puisque l’autre concurrent du secteur, OneWeb, prévoit une constellation de 650 satellites pour des connexions très haut débit d’ici 2021.

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......