LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Une enseigne Conforama dans la nuit

Les Challenges du secret d'affaire

3 min
À retrouver dans l'émission

Le magazine Challenges a dû retirer un article de son site dans lequel il rapportait les difficultés financières de l'entreprise Conforama. Une décision qui inquiète car elle laisse entrevoir les menaces de la protection du secret des affaires sur le travail des journalistes.

Une enseigne Conforama dans la nuit
Une enseigne Conforama dans la nuit Crédits : SÉBASTIEN RABANY / PHOTONONSTOP - AFP

Le 25 janvier dernier, le magazine économique Challenges a été contraint par le tribunal de Commerce de Paris de retirer un article publié sur son site, dans lequel il révélait que Conforama avait été placé sous mandat ad hoc, en raison d’importantes difficultés financières.

S’appuyant sur un arrêt de la cour de Cassation, le tribunal de commerce a jugé que l’article de Challenges, en s’adressant à un “public averti du monde des affaires et de l’économie” ne relevait pas de l’intérêt général. Jugeant que cette information contrevenait à la confidentialité requise dans une telle affaire, le tribunal a donc décidé que cet article pouvait porter préjudice à l’entreprise et l’a fait interdire.

Dans un éditorial publié lundi, le directeur de la rédaction estime pourtant que cette information est d’intérêt public, en ce qu’elle concerne un “groupe international, présent dans toute la France, avec des centaines de fournisseurs, des milliers de salariés et des millions de clients”. Il ajoute “qu'il n'y a pas deux catégories d'observateurs de l'économie : ceux qui ont le droit de savoir ; et ceux qui sont maintenus dans l'ignorance”.

Cette décision pose en réalité la question d’une forme de censure de la presse au profit des entreprises. Derrière l’argument du secret des affaires, qui est d’ailleurs vague et mal défini, on voit se profiler un risque très important pour la liberté d’informer au nom de la protection du business.

D'autant que dans un effet Streisand bien connu, on n'a jamais autant parlé d'une affaire qu'on prétendait cacher...

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......