LE DIRECT
Des tentes instalée par des familles de mal-logés, rue de la Banque à Paris

Les nouvelles technologies de la solidarité

3 min
À retrouver dans l'émission

Alors que s'ouvre le salon Vivatech, de nouveaux acteurs de la solidarité émergent en se servant des avancées de la technologie. L'application Entourage se présente ainsi comme un réseau de solidarité fondé sur la mise en relation des riverains et des SDF autour d'actions ponctuelles d'entraide.

Des tentes instalée par des familles de mal-logés, rue de la Banque à Paris
Des tentes instalée par des familles de mal-logés, rue de la Banque à Paris Crédits : JOEL SAGET / AFP - AFP

Alors que s'ouvre le salon Vivatech, de nouveaux acteurs de la solidarité émergent en se servant des avancées de la technologie.Cette grand-messe des nouvelles technologies ne réunit en effet pas que les champions de l’évasion fiscale, reçus en grande pompe à l’Elysée. C’est aussi le rassemblement des acteurs, petits et grands, qui tentent d’innover dans tous les domaines, notamment celui de la solidarité. 

Parmi ces startups qui tentent de recréer du lien avec les personnes en situation de précarité, on peut citer notamment l’application Entourage, qui se présente comme un réseau d’amitié entre les habitants et les personnes SDF d’un quartier, pour lutter contre la solitude. Son fondateur, Jean-Marc Potdevin, ancien vice-président Europe de Yahoo a décidé de mettre ses compétences en matière de réseaux pour créer ce dispositif d’entraide. 

Un réseau de solidarité et d'amitié

Cette application permet d’organiser les solidarités autour d’actions ponctuelles : offrir un café, apporter des chaussures ou encore mettre en relation pour un service, dentiste ou coiffeur.

Conçu à l’origine pour le grand public, l’objectif de l’application est de donner des outils pour oser aller à la rencontre des plus précaires. Mais Entourage travaille désormais avec des associations telle qu’Emmaüs Solidarité, ATD Quart Monde ou encore l’Armée du Salut, qui se servent de l’outil pour faciliter leurs maraudes et éviter par exemple de réveiller à plusieurs reprises une personne sans domicile pour lui offrir un repas.

Les associations de lutte contre la grande pauvreté utilisent également l’application pour mobiliser et passer des messages au delà de leurs propres bénévoles. Il faut dire que l’association compte désormais plus de 40 000 utilisateurs, à Paris, Lyon, Lille et Grenoble et entend bien continuer à s’étendre.

Parmi les utilisateurs on retrouve ainsi 80% de riverains, 10% d’associations et 10% de personnes en situation de précarité, qui relaient leurs besoins, ce qui permet de faire coïncider l’aide apportée avec leurs besoins réels. 

Des synergies avec les autres associations

Comme explique Claire Duizabo, responsable développement et communication chez Entourage, “il est compréhensible que la technologie dans le domaine du social puisse faire peur”. Il y a notamment le sujet des données personnelles qui pose question. A cela Entourage répond que par la manière même dont l’application est conçue, elle ne conserve aucune information personnelle. Ainsi en s’inscrivant, tout ce qui est demandé à l’utilisateur c’est un numéro de téléphone et son adresse mail. Pour les riverains, comme pour les sans-abris.

L'association a donc su créer un modèle qui intègre pleinement les bénéficiaires de son action. Elle a ainsi créé il y a deux ans un Comité de la rue, composé de huit bénévoles, actuellement ou anciennement à la rue et faisant partie intégrante de la gouvernance d’Entourage. Toute décision de l’équipe est validée par le Comité, que ce soient les orientations stratégiques ou les modalités pratiques des interventions de l’association. 

Claire Duizabo explique que leur objectif est ainsi de diffuser ce modèle de collaboration et de co-construction, pour que les actions de lutte contre la pauvreté ne travaillent plus pour mais avec les personnes en situation de précarité. Et cette implication est absolument fondamental car elle permet aux personnes précaires de changer leur propre regard et celui de la société sur eux-même. 

Et les associations qui se méfiaient dans un premier temps de ce nouveau venu, sollicitent aujourd’hui l’association pour des partenariats et des actions conjointes. Ainsi Les petits frères des pauvres ont sollicité Entourage pour mettre leur savoir-faire et leur technologie au service de personnes âgées et d'autres publics isolés.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......