LE DIRECT
L'entrepreneuriat permet de concrétiser une idée ou de réaliser une passion...

Le jeune et l'entreprise : un enthousiasme relatif

3 min
À retrouver dans l'émission

C’est une “jeunesse soucieuse” qu’a mis en évidence l’institut de sondage ViaVoice en interrogeant les 16-20 ans sur la perception de leur avenir et de leur entrée dans le monde de l’entreprise…

L'entrepreneuriat permet de concrétiser une idée ou de réaliser une passion...
L'entrepreneuriat permet de concrétiser une idée ou de réaliser une passion... Crédits : URSULA DUREN / DPA - AFP

L’étude du jour

C’est une “jeunesse soucieuse” qu’a mis en évidence l’institut de sondage ViaVoice en interrogeant les 16-20 ans sur la perception de leur avenir et de leur entrée dans le monde de l’entreprise… A ce moment décisif de la vie, où la fin des études sonne le glas de l’insouciance estudiantine, écrasée par le poids des responsabilités, et autres nouvelles réjouissances qu’offre l’entrée dans la vie active. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, il y aurait en réalité un engouement non dissimulé des jeunes pour l’entreprise. Mais à y regarder de plus près, le tableau n’est pas si rose. Notamment parce que les 16-20 ans considèrent cet univers avec méfiance, l’assimilant d’abord au “stress”, l’envisageant comme un monde “difficile” et “compliqué” où règne la “compétition”. Cependant, cela aiguise la motivation de 15% des sondés, tandis que la même proportion se déclare plutôt “angoissée”. Ensuite, les deux tiers des jeunes gens interrogés s’estiment souvent assez éloignés du monde de l’entreprise, estimant que celle-ci n’est en général "pas assez à l’écoute de leurs attentes".

Autre enseignement de cette enquête : la plupart des jeunes interrogés considèrent que l'école ou l'université ne prépare pas bien à la vie en entreprise. Si les jeunes générations estiment que la formation scolaire leur inculque des aptitudes en matière d’autonomie, de travail en équipe ou encore de rigueur, ils évoquent de véritables lacunes en matière de créativité, d’innovation, de prise de risque… Ils trouvent que l’école n’apprend pas suffisamment à rebondir après un échec. Ce qui peut pourtant ne pas être dénué de toute utilité quand il s’agit de se lancer dans la création d’entreprise. Une voie dans laquelle se lancerait sans hésiter un jeune sur trois s’il en avaient l’opportunité...

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......