LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L'économie du partage et l'économie sociale et solidaire partagent un certain nombre de valeurs, comme la confiance.

Les vertus de la confiance

3 min
À retrouver dans l'émission

Plusieurs valeurs rapprochent l’économie sociale et solidaire et l’économie collaborative ou, du moins, une certaine économie collaborative : la solidarité, la communauté, la responsabilité partagée, la confiance, ainsi qu’une certaine quête de sens.

L'économie du partage et l'économie sociale et solidaire partagent un certain nombre de valeurs, comme la confiance.
L'économie du partage et l'économie sociale et solidaire partagent un certain nombre de valeurs, comme la confiance. Crédits : AFP

Le chiffre du jour

10% : c’est la part de l’emploi total que représenteraient les emplois dans l’ESS. L’Economie sociale et solidaire recense 2,3 millions de salariés (dont 2 millions d’équivalents temps plein) et 13 millions de bénévoles. L’ESS rassemble 165.000 entreprises qui tentent en priorité de répondre à des besoins fondamentaux que sont l'éducation, la santé, l'emploi et l'environnement.

On confond parfois ESS et économie collaborative. L’ESS inclut principalement des entreprises s'imposant des principes de gouvernance démocratique, de lucrativité limitée, et de réinvestissement des bénéfices en interne, sans distribuer de dividendes. En revanche, l'économie collaborative peut avoir pour but le profit et générer des entreprises capitalistes classiques. C'est ce qui semble être le cas des plateformes Airbnb et Blablacar. 

Mais plusieurs valeurs rapprochent l’économie sociale et solidaire et l’économie collaborative - ou, du moins, une certaine économie collaborative - à l'instar de la confiance. Une étude réalisée par la licorne française Blablacar en 2016 montrait d'ailleurs qu’un covoitureur aurait plus tendance à faire confiance à un autre covoitureur qu'à un collègue de bureau ou à un voisin par exemple… L’étude montrant qu’un tel degré de confiance atteint quasiment celui accordé aux amis et à la famille.

Mais surtout, l'étude montrait que les personnes ayant déjà pratiqué le covoiturage seraient jusqu'à trois fois plus susceptibles de se livrer à d'autres activités de l'économie du partage. La confiance est bénéfique. 

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......