LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le paiement devient en quelque sorte indolore, puisque le client ne se rend plus compte qu’il paye… Un peu comme lorsque vous prenez un Uber ou dans une autre mesure, si vous êtes abonné au télépéage sur l’autoroute...

Des données...au porte-monnaie

3 min
À retrouver dans l'émission

Faut-il avoir peur de l’Intelligence artificielle ? C’est la question que l’on se pose lorsque l’on se penche sur l’une des dernières créations d’Amazon le géant de la distribution, qui a donné l’une de ses initiales aux Gafas… Ceux-ci veulent en effet désormais devancer nos manques et nos désirs...

Le paiement devient en quelque sorte indolore, puisque le client ne se rend plus compte qu’il paye… Un peu comme lorsque vous prenez un Uber ou dans une autre mesure, si vous êtes abonné au télépéage sur l’autoroute...
Le paiement devient en quelque sorte indolore, puisque le client ne se rend plus compte qu’il paye… Un peu comme lorsque vous prenez un Uber ou dans une autre mesure, si vous êtes abonné au télépéage sur l’autoroute... Crédits : Leemage - AFP

L'histoire du jour

Vous en avez peut-être entendu parler. En décembre 2016, de l'autre côté de l'Atlantique, Amazon a ouvert le premier supermarché sans caisse, sans file d'attente, mais surtout… sans paiement ! L’idée étant que les clients prennent ce qu'ils veulent dans les rayons, remplissent leurs sacs, puis partent. A condition, d’avoir téléchargé l'application idoine. En fait, quand ils arrivent à l'entrée du magasin, les clients scannent leur smartphone pour s'identifier, puis les algorithmes se chargent du reste.  

Une heure après être sorti du magasin, le client reçoit un ticket de caisse par courriel et le montant est automatiquement débité sur son compte en banque. C'est l'expérience client ultime. Le paiement devient en quelque sorte indolore, puisque le client ne se rend plus compte qu’il paye. Un peu comme lorsque vous prenez un Uber ou dans une autre mesure, si vous êtes abonné au télépéage sur l’autoroute.

Ainsi, Amazon saura vraiment tout de vous, de la fréquence de vos achats de shampoing, à votre consommation de café en passant par votre addiction au chocolat au lait et aux noix de pécan caramélisées, ou encore la marque de votre dentifrice préféré. 

Outre les gains de rentabilité que ce nouveau modèle laisse supposer, on imagine très bien comment Amazon pourra exploiter de telles données, surtout avec l’essor de l’Internet des objets. L’idée étant que l’on vous suggère de racheter un pack de lait lorsque votre réfrigérateur connecté indique que la dernière bouteille a été entamée, voire que l’achat se fasse quasi automatiquement et sans que vous n’ayiez besoin d’y penser.

D’ailleurs Amazon ne manque jamais de vous proposer très aimablement de conserver en mémoire le numéro de votre carte bancaire avec lequel vous avez effectué vos derniers achats sur Internet en vue de vous “faciliter” la tâche lors de votre prochaine visite en ligne. Quant à la marque de café en capsules préférée de Georges Clooney, elle vous propose de systématiser vos achats, afin d’éviter toute panne d’approvisionnement. Vous pouvez ainsi choisir de recevoir tous les deux mois, par exemple, la commande type que vous avez l’habitude de réaliser… tous les deux mois.

Mais Alibaba va encore plus loin. Le géant chinois de l’e-commerce a récemment présenté à Shanghai un prototype de magasin sans caisses. Mais le petit plus par rapport à celui d’Amazon, c’est que certains produits peuvent être équipés d’une caméra capable de décrypter l’humeur du client. Si le client sourit, le prix du produit baisse. Et plus le sourire est large, plus la réduction appliquée est grande. Des promotions émotionnelles… Dans une économie de l’intention … Avec des paiements indolores... Voilà ce qui se profile à l’horizon… Un futur aussi intriguant qu’inquiétant…

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......