LE DIRECT
Des migrants dans la "jungle" de Calais.
Épisode 1 :

Calais, construire quand même ?

59 min
À retrouver dans l'émission

Premier jour d'une semaine qui propose de réfléchir au verbe "construire". Avec deux membres du PEROU, le Pôle d'Exploration des Ressources Urbaines, nous commençons par parler d'architecture en milieu urbain hostile.

Des migrants dans la "jungle" de Calais.
Des migrants dans la "jungle" de Calais. Crédits : Pascal Rossignol Reuters - Reuters

Avec Sébastien Thiéry, politologue, enseignant à l’École Nationale Supérieure d'Architecture de Paris Malaquais et Charlotte Cauwer, architecte, enseignante à l'École nationale d'architecture de Paris la Villette. Ils font partie de l’association PEROU, Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines. Ce laboratoire de recherche-action sur la ville hostile a été conçu en 2012 pour faire s’articuler action sociale et action architecturale en réponse au péril urbain, pour bâtir « une riposte constructive » face à l’inhospitalité. Depuis l’an dernier, avec habitants, artistes, architectes, urbanistes, le PEROU investit le terrain de la jungle de Calais, pour l'équiper de dispositifs publics.

"New Jungle" de Calais, octobre 2015
"New Jungle" de Calais, octobre 2015 Crédits : © Laurent Malone

Programmation musicale :

  • Chanson des soudanais dans la jungle de Calais
  • King Krule, Out Getting Ribs
  • YAS, Yaspop
"New Jungle" de Calais, octobre 2015
"New Jungle" de Calais, octobre 2015 Crédits : © Laurent Malone
 "New Jungle" de Calais, octobre 2015
"New Jungle" de Calais, octobre 2015 Crédits : © Laurent Malone

Chaque semaine, nous demandons à une personne  de sonder ses souvenirs à la recherche d'expériences marquantes. Cette semaine, Ghada Hatem se prête à l'exercice. Elle e est gynécologue-obstétricienne. Elle est à l’ origine de la Maison des Femmes qui ouvrira ses portes en juin, tout près de l'hôpital Delafontaine à St-Denis, en Île-de-France (93). Il s’agira d’un espace de dialogue, d’accueil, d’information, de prévention autour des mutilations sexuelles et d’autres violences. Aujourd'hui, Ghada Hatem, nous parle des villes où Orient et Occident se touchent, villes qu'elle aime particulièrement, peut être parce qu'elle a grandi à Beyrouth. Géographie sensible vers 14h45, dans la rubrique Au Singulier !

Chroniques

14H45
3 min

Au singulier

Ghada Hatem (1/5) : Les villes-frontières
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......