LE DIRECT

Détruire (2/5) : Quelle est la cible ?

59 min
À retrouver dans l'émission

70 bibliothèques ont été incendiées en France, entre 1996 et 2013. Nous interrogeons aujourd’hui les causes de ces destructions aussi discrètes que constantes avec notre invité, Denis Merklen ,professeur de sociologie à Paris 3, auteur de Pourquoi brûle-t-on des bibliothèques ? (Presses de l'enssib, 2013).
Hier, avec Jean Yves Jouannais, nous partions des constructions enfantines en bordure de mer, barrages contre le pacifique, l’Atlantique, la Méditerranée même et sans détruire l’auteur, nous profitions de ce que le sable est à tout le monde, pour faire de ce qui bâtissent, comme de ceux qui écrivent, des transports, des transports de quelque chose de plus grand qu’eux. Dire que c’est la figure de l’auteur qui est détruite dans les incendies de bibliothèques, feraient une trop habile et trop romantique transition avec l’émission du jour. Des dizaines de bibliothèques, médiathèques sont brûlées en France. Plus de 70 depuis 1996. En 2005 dans les différentes violences recensées en périphéries des grandes villes, on a compté quelques destructions de bibliothèques, mais ce n’était pas les plus commentées. Quand elles l’étaient en revanche, on pouvait entendre, « brûler des voitures, bon, brûler des écoles, on voit, mais pourquoi brûlent-ils des bibliothèques ? » A cette question il est délicat de répondre, ce serait mettre des mots, sur des destructions qui sont de pierre et de feux, et ne sont pas accompagnés de slogans. Alors d’autres questions peuvent venir dans la brèche. Quelle frontière permet de dire eux et nous ? N’est-ce pas cette frontière que l’on tente de brûler ? Qu’est-ce qui brûle de politique quand brûle une bibliothèque ?

Notre invité, Denis Merklen est l'auteur de Pourquoi brûle-t-on des bibliothèques ?

En fin d’émission, Les nouvelles vagues passent au singulier, nous tendons notre micro à quelqu’un, pour qu’y soient déposés cinq récits de cinq émotions fondamentales. Des moments marqués par l’expérience d’une œuvre d’art, d’une parole, d’un paysage. Aujourd’hui, la violoniste et romancière Léonor de Recondo évoque un cours de violon dans la forêt. Résonnance des bois vers 16h45.

Programmation musicale :

-Yann Thiersen, "Sleeppery Stones"

  • BRNS, "any house"

  • Kery James , "Lettre à la République"

Intervenants
  • Sociologue, professeur à l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 et membre de l'Institut de Hautes Etudes sur l’Amérique latine.
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......