LE DIRECT

FAIRE BREF (1/4) : La puissance de la forme courte

59 min
À retrouver dans l'émission

C’est le premier moment d’une semaine thématique sur la brièveté. « Faire bref », en quatre épisodes, donc, ce vendredi étant pour France Culture, la première journée d’une série spécialement consacrée au contraire aux grands récits du monde moderne.

Jérémy Fel
Jérémy Fel

Et pour commencer, c’est en littérature que nous explorons la puissance et les usages de la brièveté. Depuis la radicalité du haïku, ou de la courte strophe poétique, jusqu’à l’art de la nouvelle, du chapitrage, ou de la phrase courte. Le livre dont il est question aujourd’hui est un roman, au nombre de pages plutôt généreux, mais il a pour particularité de bâtir son rythme, et sa narration sur des histoires courtes, dont le lien se révèle peu à peu, et ne fait que s’accroître. « Tout le monde a une histoire, et aussi étrange que cela puisse paraître, les nôtres se sont croisés, que vous le vouliez ou non » dit l’un des personnages Walter à Martha Lamb, dans le cinquième chapitre qui porte son prénom. D’ailleurs chacun des chapitres porte le prénom d’un des personnages, comme l’ilôt subjectif d’une grande histoire, dont la fatalité, le hasard, la géographie font qu’elle les englobe tous. Comme le ciel aux multiples nuances de bleu qui semble tous les surplomber. Il n’est pas dit qu’il n’y ait pas dans la brièveté de l’existence des personnages de fiction de ce livre, une considération plus métaphysique sur notre petite condition humaine, nos brefs passage sur terre, l’enfant que nous restons face à certaines peurs, et le peu de choses qui suffit à faire s’effondre un monde …

Avec Jérémy Fel, romancier, scénariste, auteur de courts-métrages. Son premier roman Des loups à leur porte vient de sortir aux éditions Rivages. Son livre est découpé en courts chapitres, qui tiennent à la fois de la nouvelle et de l’épisode de série télé. On lui demandera peut-être de répondre avec deux autres casquettes sur la tête, celle de l’ancien libraire et celle du scénariste de courts métrages.

Nous demandons chaque jour à une personne de sonder ses souvenirs à la recherche de moments marquants. Des expériences esthétiques, politiques, artistiques, humaines qui, tellement fortes, nous ouvrent à de nouvelles façons de penser. Cette semaine, c’est la jeune chercheuse Nathalia Kloos qui se prête à l’exercice. Elle parle aujourd'hui d’une sensation de vertige ressentie enfant au cirque, peut-être à l’origine de ses recherches universitaires. C'est à 16h45, dans Au singulier.

[Ce lundi, en marge du colloque Le dessin de presse dans tous ses Etats, organisé par l'association Cartooning for peace à Paris , ](http://www.franceculture.fr/2015-09-18-france-culture-la-radio-dessinee)une dizaine de dessinateurs du monde entier seront à l'antenne et sur le web. Retrouvez leurs dessins ici. Clémence Passot illustre les Nouvelles vagues en direct du 6B à Saint-Denis.

Les dessins de Clémence Passot.
Les dessins de Clémence Passot.
Le Croquemitaine
Le Croquemitaine
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......