LE DIRECT
Image extraite du projet "C.P.M." de Camille Chevrier et Thomas Enée pour le concours Mini Maousse 6
Épisode 1 :

Habitats temporaires

57 min
À retrouver dans l'émission

Nouveau chantier de réflexion avec cette semaine un verbe au cœur de nos discussions : habiter. Pour ce premier épisode, nous nous intéressons aux habitats temporaires, et évoquons notamment le concours d'architecture "Mini Maousse 6" dont le thème cette année portait sur cette question.

Image extraite du projet "C.P.M." de Camille Chevrier et Thomas Enée pour le concours Mini Maousse 6
Image extraite du projet "C.P.M." de Camille Chevrier et Thomas Enée pour le concours Mini Maousse 6 Crédits : Camille Chevrier et Thomas Enée

Nous ouvrons aujourd’hui un nouveau chantier thématique intitulé “habiter”. La fondation Abbé Pierre nous annonce qu’en 2017, la France compte environ 4 millions de personnes mal logées. De quoi faire réfléchir sur les solutions urgentes que pourraient apporter les architectes - soutenus par des décisions des pouvoirs publics. Depuis plus d’un demi-siècle, de multiples initiatives dévoilent la capacité d’inventer une autre manière de se loger - en réponse à des préoccupations sociales, environnementales et à une évolution de l’idée de l’habitat. Ce sont de ces habitats temporaires et de la vision du monde qu’ils proposent dont nous allons parler aujourd’hui...

Nos invitées aujourd'hui sont : Fiona Meadows, architecte et responsables de programmes à la Cité de l'Architecture et du Patrimoine, initiatrice du concours Mini Maousse, concours biennal de micro-architecture dont la sixième édition s'est tenue en 2015-2016 ; Camille Chevrier, étudiante en architecture, lauréate avec Thomas Enée du concours pour leur projet C.P.M. / Contre-plaque-moi, l'histoire de ceux qui plaquent tout, pour mieux recommencer (cf. vidéo de présentation ci-dessous) ; et Saskia Cousin, anthropologue et maîtresse de conférences à l'Université Paris-Descartes (Paris 5).

La maison vit au rythme des habitants [...] et cela crée des espaces d'intimité -- Camille Chevrier, co-lauréate du concours, à propos de son projet réalisé avec Thomas Enée

A noter : la Cité de l'Architecture et du Patrimoine (Paris) présente, jusqu'au 16 juillet 2017, l'exposition Habiter le temporaire : la nouvelle maison des jours meilleurs (Mini Maousse 6), dans laquelle on peut découvrir, à travers des maquettes, images et éléments d'architecture, les 8 projets lauréats et les 17 projets mentionnés lors de cette sixième édition du concours.

Vue de l'exposition "Habiter le temporaire" à la Cité de l'Architecture et du Patrimoine, du 17 mai au 16 juillet 2017
Vue de l'exposition "Habiter le temporaire" à la Cité de l'Architecture et du Patrimoine, du 17 mai au 16 juillet 2017 Crédits : Gaston Bergeret

Programmation musicale :

  • Barzin, "In the dark you can love this place", extrait de l'album To Live Alone In That Long Summer (2013)
  • Rachel Zeffira, "Here on in", extrait de l'album The Deserters (2012)

Chroniques

14H45
5 min

Cinq fois

Raphaël Krafft (1) : Traversée d'Amériques
Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......