LE DIRECT

Haïti (2/5) : Isola incognita

59 min
À retrouver dans l'émission

Deuxième étape d’une semaine de nouvelles vagues haïtiennes. Aujourd’hui, nous recevons l’historien Christophe Wargny , maître de conférences au CNAM, ancien conseiller de Jean-Bertrand Aristide de 1991 à 1996, et auteur d’Haïti n’existe pas (éditions Autrement, 2008). Dans ce livre, il interroge la désastreuse absence d'état, la corruption et les multiples opacités qui entourent l’île.

Christophe Wargny
Christophe Wargny Crédits : Radio France

Second moment de cette semaine entièrement consacrée à Haïti. Hier Yannick Lahens dépliait quelques-unes des histoires glissées dans son dernier livre Bain de lune, qui en est tissé de mille, et plonge dans la ruralité haïtienne, sur quatre générations, pour interroger l’invention d’une culture, la place des femmes, les désirs d’émancipation, les fourvoiements politiques, la ligne qui séparent ceux qui possèdent et ceux qui ne possèdent pas. « Le pays en dehors », c’est l’expression créole utilisée pour désigner l’univers rural haïtien, reprise en 2000 par l’anthropologue Gérard Barthélémy pour le titre de son livre. Esxpression que l’on pourrait reprendre pour désigner Haiti dans son ensemble. Le Pays en dehors, mais en dehors de quoi ? Un rapide tour de table dans une assemblée de journalistes très aux faits des réalités politiques l’international vous fait penser que ce pays serait presque une fiction, un cas d’école, toute bien ficelé, à fortes sensations régulières, catastrophes climatiques, vaudou fascinant, pauvreté et épidémie dangereuse. Haiti n’existe pas. Quelles vérités recouvre cette phrase évidemment provocatrice, et si vraiment l’état est absent, c’est une affaire qui arrange qui ? Voilà plus de deux cents ans, Haiti obtenait son indépendance, indépendance confisquée écrivez-vous Christophe Wargny, qui ouvre deux cent ans de solitudes. Vous êtes historien, professeur au Conservatoire national des arts et métiers. Vous avez été ami et conseiller d’Aristide entre 1993 et 1996 avant de prendre de franches distances. Vous collaborez au journal Monde diplomatique « Haiti n’existe pas » est le titre d’un livre paru aux éditions Autrement, et qui couvre la période 1804 2004.

Notre invité -Christophe Warny- est historien, il enseigne au Conservatoire national des Arts et Métiers.

Un petit quart d’heure avant la fin de l’émission, toutes les paroles en cours se suspendent et font place au récit d’une émotion. La séquence « Au singulier », propose à quelqu’un de raconter cinq moments marqués par une expérience esthétique forte. C’est Renato Haüsler , qui exerce la fonction de guet à la cathédrale de Lausanne en Suisse, qui se prête à l’exercice cette semaine. Il raconte aujourd’hui, au micro de Miss Chanel, une promenade à la lanterne par une nuit de 2002, où l’idée d’illuminer de grands édifices à la bougie…. surgit. Lumière, lumière, lumière…. vers 16h45.

Programmation musicale :

  • Efrim Manuel Menuck, "heavy calls & hospitals blues"

- FRANTZ CASSEUS, "Haitian Dances"- John Tavener, "Mother and child "

  • Mayi_a_gaye // BOUKMAN EKSPERYANS
Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......