LE DIRECT

L'alcool (2/5) : Savoir enfin par quoi nous sommes liés

58 min
À retrouver dans l'émission

Deuxième temps que Les Nouvelles Vagues consacrent à l'alcool. Aujourd'hui, le conteur Sébastien Barrier allie vins naturels et récits de promenades dans les vignes de la Vallée de la Loire. Son spectacle " Savoir enfin qui nous buvons" est actuellement en tournée.
On va donc prendre cela en main. Disposer six bonnes bouteilles de vin, fait avec de l’amour, du temps, des vignes, et des gestes répétés. Prenez un rouleau de scotche repositionnable. A la fois, ça colle, à la fois ça ne colle pas trop. Faîtes passer le scotche sur chacune des bouteilles : non seulement une sculpture apparaît mais aussi un lien. La prise de parole dont il est question aujourd’hui et qui donnera lieu à un livre, dure au moins 7 heures. Il faut le dire. S’il a l’air de parler des vins dits naturels, dont il parle en effet, il semble qu’il parle surtout de liens. Qu’est-ce qui nous lie ? Qu’est-ce qui fait que l’on reste plusieurs heures ensemble dans une salle ? Qu’est-ce qui fait que l’on ne part pas et que le lendemain gardant du spectacle l’ivresse, il nous parait naturel de retrouver le chemin du théâtre ? Qu’est-ce qui fait qu’un jour déboucher une bouteille nous rend familier, proche, approchable un voisin ? Savoir si on aime un vin, si on désire boire celui-là plutôt qu'un autre exige un palais et un cerveau libres. Savoir si on veut partir ou rester, et ce que l’on quitte ou garde exige aussi d'être libre. Cette prise de parole n'est pas sans nous mettre ces évidences interrogatives sous le nez, ni sans tenter la création de presque libres et presque égaux.

Sébastien Barrier , par un chemin trop long à décrire en une seule émission, a rencontré plusieurs vignerons. Il boit leur vin, beaucoup, l’ivresse est bonne et le lendemain est sans douleur. Ces vignerons produisent leur vin le long d’une rivière, il les a racontés pendant plusieurs années dans une forme qui s’appelle « Savoir enfin qui nous buvons » ce qui n’est pas rien.

Tous les jours, avant que 17h ne sonnent, nous tendons notre micro à quelqu’un pour qu’il ou elle nous fasse le récit d’une émotion. Nous lui demandons de partager des moments marquants. Des choses qui nous font bouger, qui nous ont déplacés. Cette semaine nous avons proposé l’exercice à Gabrielle Althen qui est auteure, d’essais, de poèmes et de romans. Aujourd’hui elle évoque sa rencontre avec René Char. D’abord avec ses poèmes, et puis l’homme, et quelques lettres échangées … Impose ta chance, serre ton bonheur, Va vers ton risque A te regarder ils s’habitueront. 16h45.

Programmation musicale :

  • Natalie Prass : "reprise"- Let's take a trip together : "Morphine"- 'Eddy Crampes : "T'en vas pas comme ça"
Savoir enfin qui nous buvons
Savoir enfin qui nous buvons Crédits : Radio France
Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......