LE DIRECT

L’élan collectif (1/5) : Faire durer l’éphémère

58 min
À retrouver dans l'émission

C’est la dernière semaine de la première saison des Nouvelles Vagues . Nous la consacrons à l’élan collectif. Aujourd’hui, nous sommes avec Julien Beller , architecte, directeur du [6B ](http://www.le6b.fr/) (grand bâtiment momentanément cédé à une association, il abrite 161 résidents sur 7000 mètres carrés d’ateliers d’artistes, restau associatif, salle de projection) à Saint-Denis et Yoann Till , fondateur et concepteur général du projet [Soukmachines ](http://soukmachines.blogspot.fr/)qui organise des fêtes dans plusieurs lieux d’Île-de-France depuis 2005. Il est à l’origine, avec d’autres, du Festival La Fabrique à Rêves qui commence le 4 juillet prochain au 6B à Saint-Denis. Nous évoquerons les nouvelles formes d’appropriation festives artistiques et citoyennes de la ville, et, parfois, les phénomènes de gentrification qui s'en suivent.
Cette semaine, l'élan collectif s’incarne dans cinq cas particuliers. Aujourd'hui, un très grand bâtiment, non loin de la gare RER de Saint Denis en Île-de-France, pris entre un canal et une voie plutôt fréquentée. Les 7000 m² du 6B abritent des dizaines d’ateliers d'artistes, un restaurant associatif, des expositions temporaires… C’est un endroit de travail pour des graphistes, designers, illustrateurs, cinéastes, plasticiens, musiciens, mais aussi micro éditeurs, ou associations qui ont fait du 6B un bureau à loyer raisonnable.

Pour ce projet, l’élan collectif fut d’abord un élan de construction et d’habitation. Comment, à partir d’un bâtiment au cœur d’un quartier en construction, dont la jouissance est cédée momentanément, faire de l’éphémère une chance, notamment pour répondre au besoin d’espace de exprimé par une génération de travailleurs indépendants et précaires ? Comment investir un interstice de la ville qui pour de multiples raisons a été délaissé ? Comment conjuguer ce genre d’initiatives avec un environnement dont les problématiques sociales et urbaines sont aussi vairées que complexes ?

A cet élan de construction et d’habitation s’ajoute celui de faire la fête, et là encore la question de l’espace est primordiale. L’association Soukmachines, qui ne finit pas de fêter ses dix ans, a rafraichi l’art de la fête grandeur nature. Elle tente aujourd’hui l’aventure d’un lieu en dur, le Pavillon du Docteur Pierre à Nanterre. Enfin puisque le festival de La Fabrique à rêve ouvre ses portes le 4 juillet prochain, nous parlerons des rêves de chacun.

Julien Beller est architecte, à l’origine du projet du 6B et d’autres. Yohan Till est l’un des co-fondateurs du collectif Soukmachines.

Considérant que les Nouvelles Vagues ont pour origine, entre autre, des moments marqués par des émotions fortes, nous avons toute l'année demandé à des personnes de sonder leurs souvenirs pour nous raconter ces moments. La rubrique Au singulier a fait entendre une avocate, des collégiens, des auteures, des éducateurs spécialisés, des fildeféristes reconvertis, des ostréiculteurs… Les derniers à se prêter à l'exercice n'ont même pas 25 ans, ils sont reporters depuis plusieurs années pour le Bondy blog. Repérés à peine majeur par Pascale Clark à côté de qui ils ont cheminé sur France inter pendant six ans, ils s'appellent Mehdi Meklhat et Badroudean Said Abdallah. Ils publient un roman à quatre mains à la rentrée, signent Vie rapide pour Arte créative, et se souviennent aujourd'hui de leur premier direct de radio. Cela a-t-il vraiment eu lieu, sentiment partagés… vers 16h45 !

Programmation musicale :

  • Rice University Marching Owl Band, Louie, Louie

  • Gipsy Star & Monika Juhasz-Miczura, Nora Luca

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......