LE DIRECT

La ligne (2/5) : Portrait d’un éditeur-pêcheur

59 min
À retrouver dans l'émission

Deuxième moment d’une semaine consacrée à la ligne. Aujourd’hui, la ligne sera celle du pêcheur, celle de l’horizon des grands espaces et celle d’un éditeur exigeant. Notre invité, Oliver Gallmeister , est éditeur, fondateur des éditions Gallmeister et pêcheur amateur. Il publie notamment l’œuvre de John Gierach, écrivain-pêcheur américain emblématique du Nature writing. Nous parlerons avec lui de la pratique de la pêche, de la contemplation et des imaginaires qui l’accompagnent.

Oliver Gallmeister
Oliver Gallmeister Crédits : Radio France

Hier, les lignes politiques et idéologiques semblaient un peu perdues dans le flou. Au mieux restait-il des lignes de conduite individuelle. Etrange sensation à l’écoute de la députée Barbara Romagnan, étrange solitude, étrange déconvenue citoyenne aussi, on voyait poindre ou résister une ligne d’espoir. Aujourd’hui, nous partons d’une ligne éditoriale. Elle non plus ne coule pas de source. Sommes-nous toujours capable de décrire la ligne éditoriale des maisons qui publient des livres ? La maison dont il est question aujourd’hui, fait se confondre ligne éditoriale, ligne d’horizon et ligne de pêche, c’est un peu facile mais c’est tellement vrai qu’on n’allait pas se priver.

Depuis plusieurs années, les plumes emblématiques du nature writing américains ont une cabane de l’autre côté de l’océan. John Gierach et John D. Voelker parlent de pêche comme d’autres vous parlent d’amour, ou de politique, et Gallmeister les fait traduire et publier, quand il ne supervise pas la reparution de textes plus anciens du français Maurice Genevois par exemple.

Si le nature writing s’illustre aux Etats-Unis, notamment à travers la figure de Henry David Thoreau, et son texte Walden , il apparaît que votre maison Oliver Gallmeister en soit le principal représentant en France. Bonjour et bienvenue.

Vers 16h45, chaque jour, les Nouvelles vagues passent au singulier et nous demandons à quelqu'un de partager cinq moments marquants. Cette semaine l'auteure et illustratrice Anne Herbauts , dont les albums sont de véritables petits bijoux, part de cinq visions. Aujourd’hui elle évoque une chaise. Après discussion nous nous sommes rendus que la chaise en question n’existait qu’en Belgique. Vous nous direz. En tous cas, elle est trouée, et comme la haie elle laisse passer la lumière. Sensualité des dessins d’adolescence vers 16h45.

Pierre Laplace
Pierre Laplace Crédits : Radio France

Lectures de textes (par Pierre Laplace) :

- Testament d’un pêcheur à la mouche de John D. Voelker (éd. Gallmeister)

- Là-bas les truites de John Gierach(éd. Gallmeister)

- La Boîte à pêche de Maurice Genevoix. (éd. Grasset)

Programmation musicale :

  • Gene Clark, Silver raven

  • Paul Simon, Duncan

  • Bruce Springsteen, The River

  • Loudovikos, Mana

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......