LE DIRECT

La musique (1/5) : Créatures visuelles et sonores

58 min
À retrouver dans l'émission

Toute cette semaine, nous parlons de musique. Aujourd’hui, nous recevons Rone, s on troisième album Creatures est sorti en février dernier. Figure de la musique électronique française, il joue dans le monde entier et rentre d’une tournée américaine. Depuis plusieurs années, il développe, en parallèle de sa production musicale, un travail visuel avec des réalisateurs de clip vidéo et de films d'animation.

Rone
Rone Crédits : Radio France

C’est le premier temps d’une semaine entièrement musicale. « Ouvrez vos oreilles et ouvrez vos yeux » La musique d’aujourd’hui veut solliciter autant votre vision que votre ouïe. La musique d’aujourd’hui vous veut ouvrir sur un paysage mutant. Commençons par étaler devant vous une série d’images. La silhouette tracée d’un homme sans âge aux petites lunettes rondes, sous ses pieds, des lignes font surgir des fantômes blancs, des hologrammes noirs. Sous ses yeux une marée d’ondes rappelle l’ondulation calme de ses cheveux… Et sa tête se peuple d’épopées contrastées. Noir et blanc. Créatures sonores et visuelles oscillant entre le doudou d’enfant et le spectre. Le troisième disque de Rone , Créatures , est plus hétérogène que les précédents. Peut-être ne procède-t-il pas d’une seule voix, quand « Tohu Bohu » semblait faire entendre l’ascension vers la clarté depuis chaos très intime, ici, le pluriel du titre contamine le reste, le pluriel est de mise .Plusieurs voix sont invitées, tant musicales que chantées. Celle de Bachar Mar Khalife mêlée aux cris de bébés Alice, celle d’Etienne Daho, ou celle de Gaspard Claus par l’entremise de son violoncelle. Pour ce qu’il reste de commun avec les premiers disques de Rone, il y a l’épopée, des morceaux à la courbe montante, qui, même quand l’harmonie est plus mineure ou plus accidentée, semblent irrémédiablement tendre vers le haut, comme la plante aspire à la lumière. On verra que la plante tient plus du haricot magique et halluciné que de la douce pâquerette.

Notre invité -Rone- a fait paraître son troisième album « Créatures » sous le label infiné.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Tous les jours, avant que 17h ne sonnent, nous tendons notre micro à quelqu’un pour qu’il ou elle nous fasse le récit d’une émotion. Nous lui demandons de partager des moments marqués par une émotion forte. Cette semaine ils seront plusieurs. Nous avons proposé l’exercice à cinq élèves de la classe de 3eme de Clarisse Bensaid, au collège Jean Perrin, près de la Porte de Montreuil à Paris. Le premier s’appelle Mounir, et il évoque pour nous la trace laissée par le film Troie de Wolfang Petersen. Brad Pitt en Achille… Peplum hollywoodien et héros contemporain vers …16h45.

Programmation musicale :

**- RONE : "sing song" **

**- RONE : "mortelle" **

**- ODEZENNE : remix dutitre "Alice in Wonderworld" **

- RONE : bye bye macadam

Intervenants
  • Producteur de musique électronique
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......