LE DIRECT

La rentrée (5/5) : L’éducation en débat / Carte blanche cinéma à Marie Desplechin

58 min
À retrouver dans l'émission

Cinquième et dernier temps de notre semaine consacrée à la rentrée. Aujourd’hui, nous inaugurons une nouvelle forme de carte blanche. Une plongée sonore (et visuelle) vient conclure la semaine en images. Notre invitée, la romancière et essayiste Marie Desplechin choisit et commente six extraits de film en rapport avec la rentrée. Comment filmer une cour de récréation, un enfant qui s’ennuie, l’application, l’attention, une salle des professeurs ?

Marie Desplechin
Marie Desplechin Crédits : Radio France

Ils se sont relayés, professeurs, écrivains, apprenants, pédagogues, sociologue du travail pour éclairer ce rituel de septembre sous cinq angles différents. Aujourd’hui, comme tous les vendredis désormais, nous donnons carte blanche cinématographique à un dernier invité de la semaine. Le principe est simple : il ou elle choisit six extraits de film qu’il relie à notre thème, et vient en direct, nous expliquer ces choix. Aujourd’hui, l’école est regardée par l’auteure Marie Desplechin, qui écrivait en juillet 2015, dans le journal Le Monde, que le système éducatif est LE lieu privilégié de la rencontre inattendue . Et cette rencontre, on le voit dans les films choisis aujourd’hui, peut se vivre avec l’univers d’un artiste, avec d’autres élèves venus de pays différents, d’autres langues, de signes ou de mot. Cette rencontre peut se vivre avec soi-même, quand l’école est bonne dira-t-on. Ce qui peut se filmer des rencontres inattendues que permet l’école, ce qui peut être rendu de l’émotion de dire ou d’apprendre, ce qui saute aux yeux, de la justesse de faire danser ou parler des adolescents devant une caméra, nous irons de films en films pour le dire cet-après-midi. Au programme, un premier long métrage saoudien, un film américain des sixties, un autre américain des nineties, un documentaire allemand, et deux documentaire français. Il y est beaucoup question de langage, de mots, de possibilité de s’exprimer, ce n’est pas un hasard pour une écrivain.

Miracle en Alabama de Arthur Penn

Le Pays des sourds de Nicolas Philibert

Wadjda de Haifaa Al Mansour

Matilda de Danny de Vito

Les Rêves dansants de Anne Linsel

La Cour de Babel de Julie Bertucelli

Les Nouvelles Vagues ne viennent pas de nulle part, et souvent on ne sait pas toujours ce qui nous a fait changé de cap ou comprendre les choses différemment. C’est pourquoi, tous les jours, nous proposons à quelqu’un de sonder ses souvenirs à la recherche de ces moments de bascule. Cette semaine, Mous Houamed se prête à l’exercice. Auditeur passionné de radio, il partage avec d’autres, des soirées d’écoute radiophonique dans un café associatif à Paris. Après nous avoir raconté qu’il rendait visite au Journal de Michel Leiris , il raconte comment ses pas dans Le Louvre le mènent toujours vers une toile du 18ème siècle, Le Pierrot d’Antoine Vatteau. Costume blanc et regard de l’âne…A retrouver vers 16h45, dans la rubrique Au singulier

Programmation musicale : - Jerusalem In My Heart, Al Affaq, Lau Mat, Lau Lau Lau Lau Lau Lau- Naytronix, mister divine

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......