LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Le commun (1/5) : Le commun comme principe révolutionnaire

58 min
À retrouver dans l'émission

Toute cette semaine, nous parlons du commun. **Aujourd’hui, nous sommes avec le philosophe Pierre Dardot , auteur avec Christian Laval de Commun, Essai sur la révolution au XXIème siècle (La Découverte, 2014). Dans cet essai, les deux auteurs tentent de refonder le concept de commun pour en faire un principe réel d’action permettant de « sortir du capitalisme ».**

Pierre Dardot
Pierre Dardot Crédits : Radio France

C’est, ces dernières semaines, de l’avoir beaucoup entendu évoqué et convoqué ce "commun", que nous avons eu envie de l’interroger pendant cinq jours. Il faudra dans un premier temps lui enlever l’article et peut-être lui préférer le terme anglosaxon « Commons ». La théorie des communs se tient au croisement de l’économie, de la politique, de la philosophie, du droit, et l’on peut dire qu’elle refait surface et se repense au moment de l’attribution du prix Nobel d’économie à Elinor Olstrom en 2009 ( première femme dans cette catégorie ) Dans le livre Commun, essai sur la révolution au 21ème siècle , paru en 2014, les deux auteurs, proposent de sortir de la logique qui ferait s’affronter bien publics / Etat et bien privés / marché. Il ne s’agirait plus de désigner des biens, ou des ressources pour leur qualité intrinsèque, comme communs, ou communes, mais de décider d’un système qui régirait la relation entre des individus égaux et des choses. Seul l’acte de désigner des communs fait exister les communs. Ce qui remet au centre de la politique, la co-activité et la décision. C’est parce qu’une communauté d’humains fait des choses ensemble que l’obligation du politique se fait sentir, et la mise en place de règles d’utilisation. Car, disent les auteurs, renoncer au communisme historique, renoncer au communisme d’Etat, NE REVIENT pas à renoncer à la communauté y compris à la communauté économique. Le terme « Commons » désigne alors non pas une co-appartenance, ou une co-propriété ou une co-possession, mais un USAGE, une co-activité.

Notre invité- Pierre Dardot- est philosophe. Il a publié avec le sociologue Chrsitian Laval "Commun, essai sur la révolution au XXIème siècle"

Avant la fin de l'émission, les nouvelles vagues passent au singulier. Pour cette rubrique, nous demandons à quelqu'un d'identifier un moment de bascule. Un moment marqué par une émotion forte qui ouvre de nouveaux horizons. C'est Alban Lefranc qui se prête à ce jeu généreux cette semaine. Aujourd'hui il évoque sa découverte du cinéma de Pialat. Cinéma auquel il consacre un court livre publié co édité par Hélium et Actes Sud. Cela s’appelle L’amour la gueule ouverte, Hypothèses sur Pialat… Tout à l’heure, vers 16h 45, il parlera, en prenant pour exemple le film Loulou, d’un Pialat filmant des figures des femmes libres …. Réjouissez-vous.

Programmation musicale :

  • SUFJAN STEVENS, - « No shade in the shadow of the cross » - Gyorgy Ligeti, Musica ricercata, VII. Cantabile, molto legato, par Pierre-Laurent Aimard- Selim Sesler, Anatolian Weding, Those roads of Koycegiz
Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......