LE DIRECT

Le patrimoine (1/5) : Ce que l’on détruit à Palmyre

58 min
À retrouver dans l'émission

Toute cette semaine est consacrée au patrimoine. Aujourd’hui, nous évoquons la destruction des sites patrimoniaux en Syrie, et ses impacts ici et là-bas. Avec Nada Al-Hassan , responsable de la section Etats Arabes au centre du Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Et Vincent Négri , juriste, chercheur au CNRS, il a coordonné Le patrimoine culturel, cible des conflits armés (Bruylant, 2014).

Vincent Négri et Nada Al Hassan
Vincent Négri et Nada Al Hassan

En mai dernier, un véritable suspense médiatique s’organise autour de l’avancée progressive de l’Etat islamique vers la ville de Palmyre ou Tadmor en arabe. L’occasion pour plusieurs journalistes de rappeler la richesse historique, culturelle, architecturale, de ces sites, mais aussi de rappeler les engagements de la communauté internationale en matière de sauvegarde du patrimoine culturel et son sens politique. A l’inquiétude fondée de certains, répondait parfois l’exaspération d’autres, sur le thème, « ce sont que des pierres, des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants, tombent non loin ». Début septembre, Daech mettait en ligne des images de la destruction à l’explosif du temple de Baalshamin. Quelle guerre médiatique, symbolique, culturelle, cultuelle mène Daech avec ces destructions ? Quel en est l’argumentaire et la puissance ? Le regard porté sur ces destructions est-il le même sur place, et vu d’ici ? Comment la communauté internationale renouvèle-t-elle, en 2015, le sens de la conservation des patrimoines, et quelle est son périmètre d’action ? Enfin, puisqu’à la destruction s’ajoute le pillage, comment endiguer un trafic qui finance les activités de l’organisation terroriste ?

Nada Al-Hassan , est responsable de la section Etats Arabes au centre du Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Vincent Négri , est docteur en droit public, chercheur au CNRS, et a coordonné Le patrimoine culturel, cible des conflits armés (Bruylant, 2014).

Des émotions. Des moments marquants. Chaque jour, quelqu’un sonde ses souvenirs à la recherche de ces points de bascule, ces expériences qui nous changent et ouvrent parfois à d’autres façons de penser, de voir ou de faire. Jusqu’à vendredi, c’est le chorégraphe Thierry Thieu Niang qui se prête à l’exercice. Son travail n’est pas sans rapport avec la question du patrimoine, lui qui partage une expérience du Sacre du printemps avec des danseurs de différentes générations et différents horizons. Aujourd’hui il évoque son premier voyage à Hanoi , au Vietnam, en 1993. Il découvre dans la ville natale de son père, un endroit qui lui va. Reconnaissance et traces de Duras.

C'est à 16H45, c'est Au singulier.

Les Journées du Patrimoine en France 19-20 septembre 2015

Programmation musicale : -Iggy Pop, Syracuse -MUTAMASSIK, ke nin kai - Philip Glass, Company

Intervenants
  • chef de l'unité Etats arabes au sein du département Patrimoine mondial de l'Unesco.
  • chercheur associé au CNRS, membre du groupe de recherches internationales sur le droit du patrimoine culturel et le droit de l'art.
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......