LE DIRECT

Le patrimoine (2/5) : Collecteurs de gestes

58 min
À retrouver dans l'émission

Aujourd’hui, c’est le geste qui devient patrimoine. Nous sommes avec Noé Soulier , chorégraphe et Christophe Wavelet , chercheur sur la danse. Le premier termine la création de Removing (présenté du 12 au 16 octobre au Théâtre de la Bastille à Paris) le second termine Scènes de Geste , dont le premier chapitre sera présenté du 6 au 8 novembre au Centre National de la Danse à Pantin. Ces deux créations, comme l'ensemble des travaux de leurs auteurs, ont en commun de questionner les notions de patrimoine et de répertoire en danse : les âges du geste, les époques de la danse, sa transmission, ses archives, sa mémoire.

Christophe Wavelet et Noé Soulier
Christophe Wavelet et Noé Soulier

Aujourd’hui le patrimoine n’est pas, comme hier, détruit, il est au contraire transmis, relu, discuté et parfois déconstruit sur scène. Il est catalogué. Aujourd’hui le patrimoine est fait de gestes, d’intentions, de mouvements, et le dispositif qui est choisi pour le mettre en scène ou en lumière oriente sa lecture. Qu’archive-t-on d’un geste et de ce qui le sous-tend ? Que documente-t-on de ce qui dans la danse vient entre les gestes, les articulations, les préparations ?

Quelle différence entre le répertoire et le patrimoine en danse ? Et comment regarder la manière dont nombre de danseurs contemporains s’emploient à rendre sensible l’un et l’autre ? Enjeux décisifs pour la danse de réfléchir à sa transmission, sa conservation, tant elles ne se posent pas de la même façon que pour les arts visuels par exemple…

Christophe Wavelet est critique d’art et chercheur. Noé Soulier est chorégraphe. Tous deux sont liés cette saison au Centre d’art pour la danse nouvellement dirigée par Mathilde Monnier dont les missions de réflexion autour de la notion de patrimoine se veulent renforcées. Christiohe Wavelety présentera un premier volet du projet Scènes de geste .Noé Soulier présentera Removing du 12 au 16 octobre, au théâtre de la Bastille à Paris.

En fin d’émission nos ondes enregistrent les révolutions intimes, gravent les points d’intensité repérés dans le parcours de celle ou celui qui accepte de nous en faire le récit. Cette semaine, le chorégraphe Thierry Thieu Niang accepte l’exercice, et aujourd’hui il évoque deux textes, deux auteurs, deux illuminations. Les mots de Patrick Autréaux, et Colette. C’est la rubrique Au Singulier, vers 16h45 !

Programmation musicale :

  • Lena Deluxe, Burning city

  • Claude Nougaro, Dansez sur moi

  • Steve Reich, Clapping Music

  • Bud Powell, Tempus Fugit

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......