LE DIRECT

Le rythme (5/5) : Carte blanche musicale à la chorégraphe Emmanuelle Vo-Dinh

59 min
À retrouver dans l'émission

Dernier moment de cette semaine entièrement consacrée au rythme. Comment le rythme impulse-t-il le mouvement chorégraphique, nous en discutons avec la chorégraphe Emmanuelle Vo-dinh qui a composé la partition musicale de l'émission.

En direct de l'Agora avec la chorégraphe Emmanuelle Vo-Dinh et ses danseurs
En direct de l'Agora avec la chorégraphe Emmanuelle Vo-Dinh et ses danseurs Crédits : SL - Radio France

Dernier moment d'une semaine faite de rythmes. Ce thème nous l'avons comme d'habitude regardé de cinq manières différentes. Lundi la sociologie, la philosophie, l’histoire s'emparaient du concept « rythme » pour penser les formes de nos vies. Mardi, c'est au cinéma que l'on posait la question du juste rythme d'un film. Mercredi nous nous demandions si numérique information voulait nécessairement dire accélération. Hier, enfin, ce sont les rythmes du poète Christophe Tarkos que nous faisions entendre. Jusqu'à maintenant donc nous n'avons pas ou peu parlé de musique, encore moins de danse ou à peine…. C'est exactement notre sujet du jour. De quelle manière danseurs et chorégraphes vivent le rythme dans leurs corps ? Comment mettre en mots cette relation rythme/mouvement au cœur de leur travail et de leur recherche ? On va en fait le mettre en musique en confiant la traditionnelle carte blanche musicale à la chorégraphe Emmanuelle Vo Dinh Vous avez choisi six morceaux pour parler du rythme dans votre travail, et de l’évolution de votre rapport à lui.

Emmanuelle Vo-Dinh est chorégraphe et dirige le Centre chorégrpahique national du Havre, le Phare.

Vers 16h45, chaque jour, les Nouvelles vagues passent au singulier, parce qu'alors c’est une seule personne qui parle et terriblement en son nom, et parce qu'il est question de moments très singuliers ! Nous demandons à quelqu'un de raconter cinq instants marqués par l'expérience d'une œuvre d'art, d'un texte, d'un paysage, et qui fait basculer. Cette semaine l'auteur compositeur interprète Babx s'est prêté à l'exercice. Aujourd'hui, jour de ciel blanc, il évoque sa découverte de « After the rain » de John Coltrane. MUSIQUE par excellence dit-il .... Après la pluie, donc, le saxophone vers 16h45

Programmation musicale : - Grande fugue de Beethoven ( grosse Fuge in B flat, Op.133) par le Alban Berg quartet- David Bowie, " I’m deranged " - Zeena Parkins, " This velvet annihilation" - Pascal Dusapin, "Das Kleid der liebe" - Gérard Grisey, " Vortex temporum - part I" - Richard Strauss, "Im Abendrot"

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......