LE DIRECT

L’énergie (2/5) : Energie sexuelle : un manifeste littéraire

58 min
À retrouver dans l'émission

Deuxième moment d’une semaine qui fait circuler les énergies. Aujourd’hui, nous parlons d’un livre : Sexes de Daniel Foucard (éditions Inculte). Né de sa résidence aux Laboratoires d’Aubervilliers pendant plusieurs mois, il y avait exploré avec une trentaine d’artistes et d’intellectuels, le thème du manifeste. Dans ce livre, qui met en scène la bataille entre un patient et le docteur Petrov, spécialiste des addictions et des déviances sexuelles, il se donne l’occasion de réfléchir, non sans humour, au couple énergie sexuelle / énergie créatrice.

Daniel Foucard
Daniel Foucard Crédits : Radio France

Le livre dont il est question aujourd’hui, fait se croiser deux mots "sexes" sur sa couverture, en néons rougeoyant. Les sexes se croisent au point X pour, en plus de nous tromper sur le potentiel sulfureux de l’ouvrage, admettre la part d’inconnu, et d’inconnaissable que le texte soulève. Trois temps dedans. Le premier, un homme, Paul, se rend au cabinet du docteur Petrov, dans la ville de Tbilissi, spécialiste des addictions sexuelles, pour prétendument remédier à une pictophilie. Le dialogue donne lieu à toutes sortes de considérations sur le monde contemporain, la sexualité, ses dites déviances, et la condition de l’intellectuel Deuxième temps, le même Paul avoue les raisons réelles qui l’amènent : il est amoureux. Une femme lui échappe, il dit une fille, d’ailleurs, va savoir. Cette femme, ou cette fille, consulte le même médecin et Paul, il veut savoir… justement. Troisième temps, le texte est détricoté par l’auteur, ou le narrateur, en moins de pages qu’il ne le faut pour le dire, ou retourner un miroir. Il n’y a ni médecin, ni patient, ni amoureuse : mais un homme parlant devant une glace, éprouvant l’excitation du langage, le verbe dans le vide libidinal, les mots dans l’inconnu entre un sexe et un autre, en ne regardant pas ses yeux, mais son entre jambe. Ces dernières pages, reproduisent une sorte de manifeste d’un collectif Psy, et de manifeste littéraire, social, sexuel, langagier, politique, amoureux, le texte est truffé, pour ne pas dire secrètement piégé.

Daniel Foucard est auteur et a fait paraître Sexes aux éditions Inculte. Il commence par cette phrase : "Rire est sexuel". Sur trois mots, trois énergies.

En fin d'émission les énergies se concentrent sur un souvenir marquant. Nous demandons à quelqu'un de faire le récit de cinq émotions fondamentales. Cette semaine c'est le musicien Sing Sing qui se prête à ce jeu généreux. Sing sing avec Eloïse Decazes, et d’autres parfois, font vivre le projet Arlt . Aujourd’hui, il évoque sa découverte de la série américaine The Twilight Zone , la quatrième dimension en français. Le générique et la voix qui introduisait l’épisode, devenait mantra et avertissement amical, annonçant à l’enfant qu’il était, des péripéties, des histoires, un vrai sésame pour la fiction. Dimension quotidienne du fantastique, tout s’éclaire différemment vers 16h45 !

Programmation musicale :

  • Dionne Warwick , Walk on by - RONE, Ouija - Deerhunter, Sailing
Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......