LE DIRECT

Politique (3/5) : Que reste-t-il des espoirs politiques du Net des années 2000 ?

59 min
À retrouver dans l'émission

Troisième temps d’une semaine politique. Il y a quinze ans ou plus, on voyait dans la démocratisation d’Internet un vent nouveau pour le politique de manière générale. Que reste-t-il de ces espoirs ? Qu’est-ce qui a été profondément changé ? Comment les jeunes générations se sont-elles emparé de l’outil pour faire de la politique, renouveler les pratiques ou les champs de pensée, s’y sensibiliser, s’engager. Avec Philippe Aigrain , cofondateur de la Quadrature du Net et Benjamin Bayart , ancien président de FrenchData Network.

"Un internet ouvert pour tous". Campagne contre le traité transatlantique menaçant la liberté des réseaux, selon ses opposants.
"Un internet ouvert pour tous". Campagne contre le traité transatlantique menaçant la liberté des réseaux, selon ses opposants. Crédits : Rick Barry
Philippe Aigrain et Benjamin Bayart
Philippe Aigrain et Benjamin Bayart Crédits : Radio France

Interroger Internet n’est pas interroger un monde nouveau et extérieur, sur lequel se brancherait notre monde ancien, mais une émanation de la société pour continuer de faire société en s’adaptant aux dimensions, aux vitesses et aux logiques du monde contemporain. En d’autres termes nous pouvons d’abord commencer par discuter d’internet comme étant du politique. Il s’agit aussi de se souvenir aujourd’hui de ce qu’Internet a suscité comme espoirs de changement et de voir ce que ces espoirs sont devenus, éventuellement comment ils se sont traduits dans les faits. Nous envisagerons aussi Internet, en tant que structure, sans centre, structure qui encouragerait l’émergence ou la sensibilisation à certains motifs ou thématiques politiques : transparence, égalité, démocratie.

Benjamin Bayart est l'ancien président de French Data Network et Philippe Aigrain est l’un des fondateurs de la Quadrature du Net.

Programmation musicale :

  • Indra Rios-Moore, Heroes

  • Kate Tempest, Strange Light

  • Senem Diyici & Oynak Quartet, Oynak

Chaque jour, en fin d’émission, pour la rubrique Au singulier nous demandons à quelqu'un de raconter un moment marqué par une émotion forte. Cette semaine, alors que plusieurs émissions de France Culture préparent au baccalauréat, nous proposons l'exercice à cinq élèves de la classe de français de Nicolas Paul du lycée Auguste Blanqui de Saint Ouen, en Seine Saint Denis. Aujourd'hui c'est Amine Zaoui qui nous parle du film Lucy de Luc Besson. Le personnage principal voit s’élargir à l’infini son champ d’exploration des connaissances et ses capacités cérébrales se décupler. Bonheur ou cauchemar, Récit vers 16h45.

Intervenants
  • Président de l'association "La Quadrature du Net"
  • Cofondateur de la Quadrature du Net, co-président de la fédération des Fournisseur d’Accès à Internet associatifs (FFDN)
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......