LE DIRECT
Frank Zappa, 200motels

1965-70 : Bad trip à Los Angeles

59 min
À retrouver dans l'émission

2018 |Los Angeles devient à la fin des années 1960, le lieu de rassemblement de toute une jeune génération de musiciens rock, pop et folk qui profitent des charmes de la ville, de son insouciance… et de ses psychotropes.

Frank Zappa, 200motels
Frank Zappa, 200motels Crédits : Frank Zappa - Radio France

Pour cette nouvelle histoire, nous prenons la direction de Los Angeles, au sud de la Californie. Au cours des années 60, toute une jeune génération de musiciens rock, pop, folk affluent vers la "ville des anges" pour connaître leur quart d’heure de gloire, à l'image des quatre hippies de Mamas and The Papas, tout droit venus de Greenwich Village et qui débarquent chez le producteur Lou Adler en 1965.

Dans cette ville de tous les possibles – à tel point que plus d’un en ont perdu les pédales, on croisera des fleurs dans un sanatorium, des émeutes à la télé, des chocolats chauds, des Hells Angels et des petites pilules. 

Programmation musicale et archives

  • Archive pré-générique : The Beach Boys,  Don't talk... (unused backgroung vocals)(album The Beach Boys, Pet Sounds : 50th Anniversary Deluxe Edition, 2016)
  • Crosby, Stills and Nash : Guinnevere (1969) - fond sonore -
  • Jackie DeShannon with The Byrds : Splendor in the grass  (45t. Come and Get Me/Splendor in the Grass, 1966)
  • Count Five : Psychotic reaction (1966) - fond sonore -
  • Randy Newman : Let’s burn down the cornfield (album 12 songs, 1970)
  • Archive INA TV : "Los Angeles : après l'explosion" (Cinq colonnes à la une, ORTF,  10/09/1965)
  • Charles Mingus : Haitian fight song (1957) - fond sonore -
  • Franck Zappa and The Mothers of Invention : Trouble every day (album Freaks out!, 1966)
  • The Beach Boys : Then I kissed her (1965) - fond sonore -
  • The Beach Boys :Don't talk... (unused backgroung vocals) (suite de l'archive pré-générique)
  • The Beach Boys : Don't talk (Put your head on my shoulder) (album Pet Sounds, 1966) 
  • The Byrds : Mr. Tambourine man (1965) - fond sonore -
  • Extrait du film "Riot on Sunset Trip" d'Arthur Dreifuss (1967)
  • The Standells : Riot on sunset strip (1967, compil. Where The Action is! Los Angeles Nuggets 1965-1968/CD 1)
  • The Mamas & The Papas: California Dreamin' (1966) - fond sonore -
  • The Doors : The End (1967)- fond sonore -
  • Buffalo Springfield : For what it's worth (1966)
  • Archive INA : Le procès de la "tribu Manson" et le festival d'Altamont (Inter-actualités, 5/12/1969)
  • Rolling Stones : Under my thumb (1966)
  • Led Zeppelin : Moby Dick (1969) - fond sonore -
  • Canned Heat : Amphetamine Annie (album Boogie with Canned Heat, 1968)
  • The Doors : L.A. Woman (1971)
  • Irma Thomas : Anyone Who Knows What Love Is - fond sonore -
  • Shuggie Otis : Aht uh mi hed (album Inspiration Information, 1974)

Les années 60 à Los Angeles vues par l'écrivain James Ellroy

Les années 60 étaient en ébullition, je tentais de les transformer en matière romanesque. Je découvris la picole, je découvris la dope (sans tout le baratin contre culturel qui va avec). Je m’explosais la tronche et arpentais L.A mentalement. Dans ce chambardement social, ce qui m’intéressait, ce n’était pas les discours à la con mais la violence, les émeutes de Watts, les meurtres commis par Jack Kirschke, des crimes sexuels en pagaille, j’avais tout LA dans mon objectif. Une immersion dans le temps, et dans l’espace. Des meurtres sexuels. les Black Panthers défraient la chronique, la famille Manson se paie du bon temps. L.A était à la fois refuge et zone dangereuse. " (Los Angeles Times, novembre 2006)

  • Par Amaury Chardeau 
  • Réalisation Anne Kobylak
  • Métronomique   - 1965-70 : Bad trip à Los Angeles (1ère diffusion : 08/06/2018)
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......