LE DIRECT
L'écrivain Frédéric Dard en 1991.

Frédéric Dard : "Pour moi le patron c’est Céline, l’homme dont la langue me parait incontestable. C’est Céline qui m’a déclenché"

1h35
À retrouver dans l'émission

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close