LE DIRECT
Présentation des "A voix nue" de Georges Guingouin par Geneviève Huttin

A voix nue - Georges Guingouin (2/2) : du "premier maquisard de France" au "bouc-émissaire des mauvaises consciences"

1h19
À retrouver dans l'émission

1999 |Trois derniers volets de l'"A voix nue" de Georges Guingouin, au micro de Geneviève Huttin, diffusés en mars 1999. Tout d’abord, "Le tunnel dans le foin ou Le premier maquisard de France" puis, "Le Préfet du Maquis et "le Tito du Limousin"" et enfin "Le bouc-émissaire des mauvaises consciences".

Présentation des "A voix nue" de Georges Guingouin par Geneviève Huttin
Présentation des "A voix nue" de Georges Guingouin par Geneviève Huttin

En 1999, Geneviève Huttin consacrait un "À voix nue" à Georges Guingouin, dont nous allons entendre les troisième, quatrième et cinquième entretiens. Georges Guingouin y racontait ce qu'avait été, à la tête du grand maquis du Limousin, sa lutte contre l'occupant et les forces de Vichy ; ce qu'avaient été aussi ses divergences politiques et stratégiques avec l'appareil du Parti Communiste durant ces années de guerre. Un parti qui, ne parvenant pas à réduire ce communiste sincère, mais trop libre, décidera de l'exclure en 1952, à défaut de l'avoir éliminé plus tôt. Dans ces entretiens, "le Préfet du Maquis" revenait aussi sur ce qu'on appela "L'affaire Guingouin". Déjà objet de nombreuses attaques calomnieuses quand il était maire de Limoges après guerre, il fut la victime en 1953 d'une machination orchestrée par d'anciens collaborateurs, qui visait à l'impliquer dans une sinistre affaire de droits communs. 

Au micro de Geneviève Huttin, Georges Guingouin racontait comment, incarcéré et emprisonné, il échappa alors de peu à la mort, après les matraquages en règle qu'il avait subi en prison. Au début des années soixante, Georges Guingouin quitta la vie politique pour se consacrer à son métier d'instituteur. Il est mort en 2005 à l'âge de 92 ans et il repose dans le cimetière communal de Saint-Gilles-les-Forêts, en Haute-Vienne.

Trois derniers volets de l'"A voix nue" de Georges Guingouin, au micro de Geneviève Huttin, diffusés la première fois les 17, 18 et 19 mars 1999. 

Tout d’abord, Le tunnel dans le foin ou Le premier maquisard de France puis, Le Préfet du Maquis et "le Tito du Limousin" et enfin Le bouc-émissaire des mauvaises consciences.

Écouter les deux premiers volets de l'émission "À Voix nue" avec Georges Guingouin.

  • Par Geneviève Huttin 
  • Réalisation : Bruno Sourcis
  • A voix nue - Georges Guingouin 2/2 : -3 : Le tunnel dans le foin ou Le premier maquisard de France, -4 : Le Préfet du Maquis et le "Tito du Limousin", -Partie 5/5 : Le bouc-émissaire des mauvaises consciences - 1ère diffusion : 17, 18 et 19/03/1999
  • Indexation web : Documentation Sonore de Radio France

Chroniques

1H46
10 min

Les Nuits de France Culture

Poésie sur parole - Paul Eluard, 9ème partie (1ère diffusion : 06/09/2002)
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......