LE DIRECT
Clara Calamai et Massimo Girotti dans une séquence du film "Ossessione" de Luchino Visconti (1943)

André Bazin : "Avec "Le Festival du Film Maudit" nous voulons définir et défendre une avant-garde moderne qui n'est pas celle de 1925"

12 min
À retrouver dans l'émission

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close