LE DIRECT

Annie Cordy : "Mon enfant chéri c'est d'abord le music-hall, ce que je préfère c'est être sur la scène, ça me comble de joie"

1h
À retrouver dans l'émission

Tours de chant - Les 50 ans de carrière d'Annie Cordy (1ère diffusion : 07/09/1998)

En 1998 Annie Cordy fêtait ses 50 ans de carrière au micro de Martin Pénet. Elle évoquait son passage à l'Olympia à l'occasion de la réouverture de la salle. Elle revenait sur son amour pour le music-hall, ses débuts dans la "chansonnette"et la sortie d'une compilation pour ses 50 ans de carrière.  * Mon enfant chéri c'est d'abord le music-hall parce que j'ai commencé par là. J'ai commencé par la chansonnette, "les variéts", comme on dit quelquefois. Ce que je préfère c'est être sur la scène toute seule, ou avec un danseur ou avec juste mes musiciens, ça me comble de joie. Elle se souvenait des radios crochets qu'elle faisait enfant à Bruxelles, son répertoire extrêmement varié, son arrivée en 1950 à Paris pour faire la revue du Lido. En 1954, elle débutait au cinéma avec Sacha Guitry, et trente ans après, elle reprenait Madame Sans Gêne. Elle parlait de son amour pour le travail, de Maurice Chevalier, son père spirituel et, bien sûr, on pouvait entendre, parmi d'autres chansons, "Hello Dolly" (1972), son plus grand succès... Je suis une folle du timing, il ne faut pas que les gens se rendent compte de tout ce boulot. Il faut que ce soit la magie, la fête ! Par Martin Pénet Réalisation : Patricia Prigent Tours de chant - Les 50 ans de carrière d'Annie Cordy (1ère diffusion : 07/09/1998) Indexation web : Documentation sonore de Radio France Archive Ina-Radio France

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......