LE DIRECT
Portrait de Bergson en 1928

Bergson par Jankélévitch ou "le réalisme à bout portant"

29 min
À retrouver dans l'émission

1959 | Jankélévitch crée une brèche philosophique pour nous immerger dans la pensée avant-gardiste de Bergson, tant sur sa conception du temps que sur son renouvellement radical de la philosophie. Il déploie et réinterprète cette "philosophie de la plénitude affirmative".

Portrait de Bergson en 1928
Portrait de Bergson en 1928 Crédits : ullstein bild Dtl. - Getty

Vladimir Jankélévitch (1903-1985), philosophe français, normalien, rencontre Henri Bergson en 1923 et entretient avec lui une correspondance. Comme Bergson, Jankélévitch a pensé le temps, il est un philosophe du devenir et c'est pourquoi en 1959 il nous expose cette pensée d'avant-garde, et exigeante, qui appelle à une refonte intérieure totale de la pensée.

Un renouvellement radical de la philosophie

Jankélévitch déploie cette philosophie qui noue intelligence et perception, qui nous pousse à agir dans cette "torsion du vouloir sur lui-même", vouloir qui nous permet de renouer avec les choses qui se trouvent dans l'immédiate réalité.

Nous avons montré, dans une précédente causerie, comment la temporalité chez Bergson est centrale, nucléaire, essentielle, substantielle et non point périphérique, qu'elle est un transfert de l'être tout entier dans un autre être. Jankélévitch

La philosophie, quand elle accomplie sa véritable vocation, est une profonde réforme intérieure, est un renouvellement radical. Un renouvellement par lequel ce qui se renouvelle ce n'est pas seulement le matériel des concepts, mais la forme même de la pensée. Le contraire même d'une "ars combinatoria", d'un art combinatoire. Jankélévitch

Bergson, le réaliste

A l'inverse de la philosophie criticiste de Kant qui nous coupe de l'absolu, Bergson s'affranchit des moyens termes et cherche alors "le datum, le donné primaire, la donnée immédiate", il souhaite revenir aux choses elles-mêmes, à la perception pure.

L'homme n'est pas temporel mais il est le temps, l'homme n'est pas libre mais il est la liberté. Donc dans ce réalisme primaire, direct, immédiat, de la liberté et de la temporalité apparaît de nouveau le dédain des moyens termes. Jankélévitch

L'immédiateté dans la mesure où elle vise le réel est l’intentionnalité même de ce sérieux, de cette totalité, de cette sagesse totale, dont la temporalité est l'expression la plus frappante. Jankélévitch

Pour une sagesse active et engagée

Jankélévitch évoque la question de l'engagement chez Bergson, pour qui l'agir est inhérent à la philosophie. Toute compréhension, toute interprétation serait dès lors créatrice, voire même poétique, "dans la mesure où la poésie c'est l'art de faire".

Cette idée de l'engagement direct, de l'engagement drastique on la trouve d'abord dans l'idée bergsonienne que comprendre c'est faire, que comprendre est de même sens que créer, que la compréhension ressemble à la création et qu'elle est elle-même une recréation. Jankélévitch

  • Par Vladimir Jankelevitch - Avec Jean Deschamps
  • Connaissance de l'homme - Bergson : Philosophe d'avant-garde
  • 1ère diffusion : 01/07/1959 France III Nationale
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......