LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Centre Pompidou Renzo Piano, Richard Rogers ans the making of a Modern Monument

Bernard Blistène : "La force du Centre Pompidou c'est d'avoir voulu être un établissement pluridisciplinaire"

39 min
À retrouver dans l'émission

Bernard Blistène, directeur du Musée national d’art moderne, ouvre cette nuit par un entretien mené par Philippe Garbit pour la première "La Nuit spéciale sur les 40 ans du Centre Pompidou".

Centre Pompidou Renzo Piano, Richard Rogers ans the making of a Modern Monument
Centre Pompidou Renzo Piano, Richard Rogers ans the making of a Modern Monument

Du Centre Pompidou, il sera largement question ce week-end sur France Culture-et toute l’année, à coup sûr, au gré des expositions, conférences, projections et autres manifestations : le Centre fête ses 40 ans !

Belle occasion pour les Nuits de France Culture de s’intéresser au…plateau Beaubourg, ce quartier de Paris longuement délaissé, qui, après démolition de ce qui était alors un îlot insalubre, était devenu un parking, un vague terrain de jeux pour les enfants…puis un lieu de curiosité, d’amour et de détestation, et surtout de grands fantasmes : qu’ allait donc bien pouvoir surgir de terre, après 5 ans de travaux ? Un Centre national d’art moderne, une bibliothèque, une salle de cinéma, certes…mais encore ? Des visiteurs heureux !

Avec Bernard Blistène (Directeur du Musée national d’art moderne) et avec Philippe Artières (en charge, cette année, du Bureau des Archives Populaires) , nous évoquerons, lors de cette première Nuit, le déjà lointain passé du Centre, les inquiétudes et les doutes qui marquèrent les esprits et les habitants du quartier, les réels débuts du lieu (un succès immédiat) , et bien sûr son avenir…et même les expositions qui n’ont jamais eu lieu !

Les archives, riches, éclairantes, parfois cocasses avec le recul, nous rappelleront le contexte dans lequel est né ce « Bâtiment-manifeste ». Bernard Blistène (directeur du Musée national d’art moderne), ouvre cette nuit avec un entretien qui permet de passer en revue sa carrière de conservateur et de donner son point de vue sur le centre Pompidou et les premières expositions de celui-ci :

On pouvait y voir à la fois des œuvres méconnues, mais aussi des expositions de nature totalement inconnue qui brassaient des histoires différentes, comme "Le temps des gares" en 1979, qui brassaient des disciplines qu'on avait tenues trop longtemps à l'écart. La force du Centre Pompidou c'est d'avoir voulu être un établissement pluridisciplinaire. Alors évidemment il ne faut pas pousser cette idée pour en faire une sorte de gimmick : mais elle a été essentielle, puisqu'elle a cherché une heuristique, elle a choisi de croiser les disciplines, elle s'est intéressée aux synesthésies.

  • Production : Philippe Garbit
  • Réalisation : Virginie Mourthé
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France
Chroniques
0H40
20 min
Les Nuits de France Culture
Fernand Léger : "La plénitude de l'art abstrait a atteint un plafond, beaucoup d'artistes se tournent vers l'art mural"
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......