LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Bertrand Burgalat

Bertrand Burgalat : "C'est une des joies de la musique de pouvoir témoigner son admiration pour le travail des autres"

39 min
À retrouver dans l'émission

Le musicien Bertrand Burgalat est l'invité d'Albane Penaranda pour une "Nuit rêvée" lors de laquelle il nous fait partager un choix éclectique d'archives, de Georges Franju à Bernard Parmegiani, en passant par Édouard Luntz ou encore Raoul Coutard...

Bertrand Burgalat
Bertrand Burgalat Crédits : Serge Leblon

Bertrand Burgalat est, selon ses propres mots, "un musicien d'aujourd'hui". Compositeur, arrangeur et producteur avec son label Tricatel, il est aussi auteur et chanteur, même s'il avoue ne pas se sentir toujours à l'aise en interprète. Depuis un bail déjà, il est l'un des musiciens les plus appréciés de ceux qui s'intéressent à la musique de leur temps. En France et ailleurs, il est une référence pour ceux, et pas des moindres, qui font cette musique. À qui entendrait ses compositions comme du "easy listening", il répond : "je fais du difficult listening, mes ventes de disques en témoignent." Une demi-douzaine d'albums à son actif, mais pas de tubes en effet, pas de rencontre avec le "grand public". Cela n'a jamais entamé son enthousiasme à faire de la musique librement, pour lui et les autres ; signer des musiques de films, animer des émissions musicales de radio et de télévision, multiplier les collaborations qui l'ont mené de Philippe Katerine à Robert Wyatt, de Valérie Lemercier à Ingrid Caven, de Michel Houellebecq à Christophe Willem, de Jonathan Coe à Marc Lavoine, pour ne citer qu'eux. Pour compléter ce portrait, on notera qu'en musicien "pop" qui se respecte, soucieux sans doute de ne pas contredire le préjugé répandu, Bertrand Burgalat se shoote. Mais lui, diabétique depuis l'enfance, c'est à l'insuline qu'il le fait. Il a d'ailleurs brillamment traité du sujet dans Diabétiquement vôtre, un essai disponible en Livre de Poche en février 2017.

Au programme de sa "Nuit rêvée" on ne compte pas de stars, mais des personnalités un peu oubliées ou méconnues, souvent dans l'ombre de leur créations ou d'autres créateurs. Une position qui semble convenir à cet artiste plus sensible à la sincérité qu'aux toquades et à la doxa du moment, dont la curiosité et le sens critique trouvent aussi à se satisfaire et s'exercer hors du champ musical. Ce "prosélyte du talent des autres" ne serait-il pas moins habile à promouvoir le sien ? Voici sa réponse :

Amoureux prosélyte du talent des autres, certainement. Parce que je trouve que c'est une des joies de la musique, pouvoir témoigner son admiration. Ce témoignage d'admiration c'est quelque chose qui nous permet d'avancer. Pour s'émanciper de ses admirations et essayer de s'en libérer il faut pouvoir les manifester.

Ecouter la seconde partie de l'entretien avec Bertrand Burgalat

Ecouter la dernière partie de l'entretien avec Bertrand Burgalat

  • Production : Albane Penaranda
  • Réalisation : Virginie Mourthé
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France
Chroniques
0H39
20 min
Les Nuits de France Culture
Permis de construire - Retour sur l'oeuvre de l'architecte Jean Dubuisson
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......