LE DIRECT
En octobre 2019 pour l'annonce du centenaire de la naissance en 2020, photographie de la porte d'entrée de son appartement du 18ème arrondissement.
Épisode 5 :

Quand Michel Legrand, Boris Vian et Henri Salvador faisaient du rock'n'roll

1h
À retrouver dans l'émission

1979 |Le rock'n'roll et Boris Vian est le sujet du cinquième volet de la série réalisée en 1979, "Boris Vian, du jazz à l'opéra", avec des témoignages de Jacques Canetti, Michel Legrand, Magali Noël et la voix de Boris Vian lui-même, grâce à des archives.

Le chanteur français Henri Salvador participe à la première démonstration française de Rock and Roll, à Paris, dans la matinée du 20 septembre 1956.
Le chanteur français Henri Salvador participe à la première démonstration française de Rock and Roll, à Paris, dans la matinée du 20 septembre 1956. Crédits : stf - AFP

Il est souvent dit que le rock'n'roll fut introduit en France par Boris Vian et quelques complices. C'est sans doute un peu excessif, car s'il en donna, sur le mode du canular, ses premières expressions françaises dès le milieu des années 50, les disques et les films de ses versions originales américaines, voyageaient déjà. 

Si Boris Vian n'aimait pas le rock, s'il ne lui voyait aucun avenir hexagonal, il n'en offrit pas moins, avec Magali Noël et Henry Cording/Salvador, un échantillon très réjouissant et parfaitement original qui, ironiquement, a bel et bien sa place dans la grande histoire du rock.

Le 21 juin 1956 Henri Salvador enregistre dans un studio rue de Clichy quatre titres (Rock and Roll-mops, Dis-moi que tu m'aimes Rock, Rock-Hoquet et Va t'faire cuire un oeuf, man !) sous le nom de “Henry Cording and his original Rock and Roll Boys”. Les musiques sont signées Mig Bike (Michel Legrand), Jack K. Netty (Jacques Canetti) est crédité pour le texte du verso de la pochette, tandis que Boris Vian en signe la traduction. Les paroles sont de Vernon Sinclair, alias Boris Vian.

Michel Legrand se souvient de son retour des Etats-Unis où il avait été séduit et amusé par le rock'n'roll avec Jacques Canetti :

En rentrant à Paris Jacques a eu l'idée de faire une série de rock'n'roll avec Boris. Boris est venu passer une journée à la maison il lançait un départ de texte, moi je lançais trois doubles-croches, chaque chanson a duré une demi-heure à écrire. Après on a demandé à Henri Salvador de les enregistrer. C'était je crois le premier disque de rock qui est sorti à Paris, en 1956. C'était pour rigoler pour passer un moment joyeux. 

En 1979, dans le n°5 d'une série qui s'intéressait à toutes les formes d'expression, autres que la littérature, que l'on trouvait dans son œuvre, Dominique Rabourdin et Noël Simsolo s'arrêtaient sur le rock de Boris Vian. On y retrouvait évidemment les protagonistes de premier plan qu'avaient été dans cette affaire, Jacques Canetti, Michel Legrand et Magali Noël.

Avec également Eddie Barclay (éditeur, producteur, pianiste de jazz, compositeur, chef d'orchestre) et Maurice Cullaz (journaliste de jazz), des archives de la voix de Boris Vian et des lectures de ses textes dits par Jean-Pierre Cassel.

  • Par Noël Simsolo et Dominique Rabourdin
  • Réalisation : El'Monder Babaï
  • Semaine titre - Boris Vian, du jazz à l'opéra 5/8 : Le rock'n'roll (1ère diffusion : 25/06/1979)
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......