LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Souvenirs de Police - La France des faits divers et du crime vue par des policiers (1800-1939)

Bruno Fuligni raconte "La France des faits divers et du crime vue par des policiers (1800-1939)"

36 min
À retrouver dans l'émission

Pour le deuxième entretien de cette "Nuit spéciale - Policiers, gendarmes et quelques criminels !", Philippe Garbit reçoit Bruno Fuligni qui publie "Souvenirs de Police - La France des faits divers et du crime vue par des policiers (1800-1939)".

Souvenirs de Police - La France des faits divers et du crime vue par des policiers (1800-1939)
Souvenirs de Police - La France des faits divers et du crime vue par des policiers (1800-1939) Crédits : Bouquins, Robert Laffont

La Nuit spéciale - Policiers, gendarmes et quelques criminels ! se poursuit avec Bruno Fuligni, auteur de nombreux ouvrages consacrés au crime et aux criminels, nourris par les archives de la Préfecture de police de Paris. Son nouvel ouvrage, dans la collection Bouquins, s'intitule Souvenirs de police, La France des faits divers et du crime vue par des policiers (1800-1939).

Pour revenir à notre nuit : renonçons à nous transformer en criminel. Contentons-nous de lire et relire certains romans policiers et de laisser agir celles et ceux qui ont l’envie, le besoin, de se débarrasser d’un tiers encombrant. De toute façon, les experts de la Police technique et scientifique sont excellents et les assassins n’ont plus guère de chance d’échapper à leur savoir-faire ! Pour preuve : l’exposition Les sciences du crime, que présente, jusqu’à la fin du mois d’avril, le Musée de la Gendarmerie Nationale, à Melun (Seine-et-Marne). Une scène de crime, des indices, un laboratoire, des soupçons… A nous de jouer !

Après la directrice de ce Musée, Elinor Boularand, c'est Bruno Fuligni, auteur de Souvenirs de police, La France des faits divers et du crime vue par des policiers (1800-1939) qui nous accompagne pour éclairer les archives qui vont suivre. Bruno Fuligni évoque ces 150 récits qu'il a sélectionnés parmi les archives, les rapports, ou souvenirs biographiques écrits par des personnages qui ont œuvré pour la police. Parmi ces "écrivains" des personnes qui appartiennent au haut commandement, inspecteurs, commissaires, anciens préfets, ou alors de simples policiers. Il s'agit donc d'une anthologie des meilleurs pages de la police. Bruno Fuligni, remarque :

Ce n'est pas du tout une littérature moraliste surtout chez les policiers de terrain [...] il y a parfois des mots étonnants, il peut y avoir dans certains cas une admiration, une indulgence pour tel ou tel truand, tel ou tel militant parce que l'on trouve qu'il a été courageux. Les policiers ont des critères de jugement qui ne sont pas forcément des critères moraux, ou, en tout cas, pas ceux de la société en générale. Ils ont passé tellement de temps dans les bas-fonds qu'ils se sont presque plus imprégnés de la morale du milieu que de la morale générale.

  • Production : Philippe Garbit
  • Réalisation : Virginie Mourthé
  • Avec la collaboration de Hassane M'Béchour
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France
Chroniques
4H07
12 min
Les Nuits de France Culture
Magazine des forces armées - La gendarmerie nationale sur les routes
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......