LE DIRECT
Chantal Akerman, Tournage de "Nuit et Jour" 1991.

Chantal Akerman : "J'ai rencontré le cinéma en voyant Pierrot le fou"

3h05
À retrouver dans l'émission

1991 |Jean Daive proposait dans la série "Le bon plaisir" en 1991 de suivre la cinéaste Chantal Akerman. Dans ce "Bon plaisir" on entendait aussi Sami Frey, Marguerite Duras, Sonia Wieder-Atherton, Marilyn Watelet et Esther Orner parler de celle qui nous a quittés en 2015.

Chantal Akerman, Tournage de "Nuit et Jour" 1991.
Chantal Akerman, Tournage de "Nuit et Jour" 1991. Crédits : Ronald Grant, Mary Evans - Sipa

"On me dit ce serait bien pour le lecteur, le spectateur qu'il comprenne à demi-mot, et à mi-voix pourquoi tu commences par une tragi-comédie où tu joues toi-même. Puis pourquoi tu t'en détournes apparemment pour aller vers des films expérimentaux et muets. Pourquoi ceux-là à peine achevés de l'autre côté de l'océan, tu reviens par ici et à la narration. Pourquoi tu ne joues plus et que tu fais une comédie musicale. Pourquoi tu fais des documentaires et puis que tu adaptes Proust. Pourquoi tu écris aussi, une pièce, un récit. Pourquoi tu fais des films sur la musique. Et enfin à nouveau une comédie. Puis aussi depuis quelque temps tu fais des installations. Sans vraiment te prendre pour une artiste. À cause du mot artiste..."

C'est par ces mots qu'en 2004 Chantal Akerman ouvrait Autoportrait en cinéaste, ouvrage dans lequel elle dévide le fil conducteur de son œuvre, de sa vie.

Jean Daive proposait dans la série "Le Bon plaisir" en 1991 de suivre la cinéaste Chantal Akerman pour comprendre son travail et sa vie.  Dans ce "Bon plaisir" on entendait aussi Sami Frey, Marguerite Duras, Sonia Wieder-Atherton, Marilyn Watelet, Esther Orner, ainsi que sa mère Nelly Akerman et une archive de Delphine Seyrig.

Dans cette émission Chantal Akerman parlait de ses films mais aussi de ceux des autres, comme Le Mépris  et Pierrot le fou de Jean-Luc Godard. Elle expliquait :

J'ai rencontré le cinéma en voyant Pierrot le fou quand j'avais 15 ans par le plus grand des hasard. [...] Moi j'avais presque rien vu au cinéma je pensais vraiment que c'était un langage qui ne transmettait rien, que ce n'était même pas un langage. [...] Et puis évidemment quand j'ai vu Pierrot le fou, il faut imaginer ça vraiment sur quelqu’un qui n'avait jamais rien vu de vrai au cinéma. Et donc ça m'a fait une impression extraordinaire, ça m'a complètement exalté.

  • Production : Jean Daive
  • Réalisation : Bruno Sourcis
  • Le bon plaisir - Chantal Akerman (1ère diffusion : 21/09/1991)
  • Indexation web : Sandrine England, Documentation Sonore de Radio France
  • Archive INA-Radio France

Chroniques

3H06
55 min

Les Nuits de France Culture

La fabrique de l’Histoire - Histoire du son 2/4 : Le studio école : Une école de radio au pavillon de la Muette (1ère diffusion : 01/09/2015)
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......