LE DIRECT
François Truffaut au festival de Cannes entouré des acteurs du film "La nuit américaine", Marisa Pavan, Michel Aumont, Jacqueline Bisset, Dani, Jean Pierre Léaud et Valentina Cortese

François Truffaut : "J'avais franchement peur de devenir cinéaste, je me voyais parfois comme scénariste"

1h04
À retrouver dans l'émission

1974 |L'émission "Clap sur : François Truffaut" proposait en mai 1974 un long entretien avec le cinéaste entrecoupé d'interventions de Suzanne Schiffman, Jean-François Stévenin, Jean-Pierre Léaud, Nathalie Baye, Bernard Menez et Claude de Givray.

François Truffaut au festival de Cannes entouré des acteurs du film "La nuit américaine", Marisa Pavan, Michel Aumont, Jacqueline Bisset, Dani, Jean Pierre Léaud et Valentina Cortese
François Truffaut au festival de Cannes entouré des acteurs du film "La nuit américaine", Marisa Pavan, Michel Aumont, Jacqueline Bisset, Dani, Jean Pierre Léaud et Valentina Cortese Crédits : Bernard Allemane / INA - AFP

François Truffaut a tourné vingt-deux longs-métrages. De combien sa disparition prématurée à cinquante-quatre ans nous a-t-elle privés ? D'au moins autant sans doute, puisqu'il tournait, à peu près, au rythme d'un film par an. 

C'est en 1974, entre le quatorzième, La nuit américaine, et le quinzième, L'histoire d'Adèle H, que l'on retrouve ici François Truffaut, encore jeune réalisateur de quarante-deux ans, dans l'émission "Clap sur". Pendant une heure il revenait sur l'origine de sa vocation de cinéaste, sur ses jeunes années de cinéphile et son activité de critique. Il parlait aussi de ses méthodes de travail, du style de ses films, de ses joies, de ses soucis surtout de réalisateur et de ses désirs pour la suite. 

François Truffaut exprimait au début de ce long entretien son refus d'analyser ses films et la revendication de son côté instinctif et non intellectuel. Il se souvenait de l'influence des films Les visiteurs du soir de Marcel Carné et Le Corbeau de Clouzot dans sa vocation de cinéaste, puis de la découverte des ciné-clubs et de la Cinémathèque, de ses premiers articles de critique de cinéma. A l'inverse de ses amis Rivette et Rohmer, il avait des doutes quant à sa capacité de devenir cinéaste...

Rivette était le plus déterminé, il nous voyait tous comme des cinéastes, et se voyait comme un cinéaste. Moi j'en avais franchement peur. Je ne savais pas si je serais capable. Je me voyais parfois comme scénariste, Chabrol lui-même, par exemple, se voyait comme producteur [...] Les metteurs en scène déclarés étaient Rohmer et Rivette, et Rohmer était celui qui avait le plus d'expérience. Il avait vraiment déjà presque une oeuvre en 16mm. Et puis il y avait Astruc évidemment qui était le professionnel parmi nous. 

Aux extraits de la bande son de La nuit américaine, à la musique de Delerue, se mêlaient les interventions de Suzanne Schiffman, Jean-François Stévenin, Jean-Pierre Léaud, Nathalie Baye, Bernard Menez et Claude de Givray.

  • Production : Pierre Girard, Richard Rein
  • Réalisation : Janine Chollet
    Clap sur : François Truffaut
  • 1ère diffusion : 18/05/1974
  • Indexation web : Documentation sonore de Radio France
  • Archive Ina-Radio France

Chroniques

3H11
19 min

Les Nuits de France Culture

César : "J'ai une passion pour les livres mais je les regarde, je ne les lis pas, il faut qu'il y ait des images"
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......